Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L'Olympique Lyonnais dans un moment de communion - LyonMag

La délivrance pour Lacazette

L'Olympique Lyonnais dans un moment de communion - LyonMag

Il ne le savait pas encore en donnant l'avantage à l'OL juste avant la mi-temps mais son but a donné sa seconde victoire à domicile de son équipe cette saison contre Reims (1-0).

Après la rencontre, Alexandre Lacazette a évoqué "une délivrance, un poids qui sort".

L'attaquant lyonnais qui peine à sortir d'un été rendu compliqué par les négociations concernant sa prolongation de contrat jusqu'en 2019 suivie d'une blessure au dos, avait inscrit un penalty contre Marseille (1-1). C'est donc son second but cette saison mais son premier dans le jeu.

Mais Lacazette a aussi fait preuve de caractère et de mental. Cinq minutes plus tôt il avait manqué un penalty tiré en force et heurtant la barre transversale. Il y a deux semaines et demi, contre le club belge de La Gantoise, c'est le gardien qui avait repoussé sa tentative de transformer un penalty à deux minutes de la fin. "J'ai tiré ce penalty avec beaucoup d'envie et le ballon part sur la barre. Je commence à cogiter et à m'interroger mais heureusement, cinq minutes plus tard, j'ai une occasion et je concrétise", raconte le joueur. Comme un seul homme, le public de Gerland n'a pas caché son enthousiasme, partageant la joie de son buteur et de ses coéquipiers.

Dans l'ensemble, Alexandre Lacazette a livré une performance assez complète, présent sur bon nombre de situations dangereuses que s'est créé l'OL qui aurait certainement dû gagner plus largement mais qui, pour n'avoir pas su faire la différence alors que l'opportunité lui en était donnée, a tremblé jusqu'au bout en raison d'une certaine fébrilité.

En fin de partie, c'est Anthony Lopes qui a sauvé les siens en plusieurs occasions, permettant à l'Olympique Lyonnais de conserver sa courte avance. Hubert Fournier attribué cette fébrilité à un "blocage psychologique". "Il faut prendre un peu plus confiance et au final, cela se joue à pas grand chose", a-t-il dit.

Toujours est-il que l'OL recolle au haut du tableau même s'il n'en était pas trop décroché. Il est surtout bon de l'emporter avant la trêve internationale que l'OL va mettre à profit pour récupérer plusieurs de ses blessés comme Rafael, Yanga-Mbiwa ou Bedimo. Bisevac, sorti au bout de cinq minutes à ressenti une alerte aux ischios-jambiers. Fournier espère que ce n'est pas grave et qu'il s'est arrêté à temps.

Cette coupure de quelques jours en compétition permettra aussi de retravailler quelques fondamentaux collectifs voire d'apporter des réglages sur les systèmes de jeu. La reprise du championnat se fera à Monaco, le vendredi 16 octobre.



Tags : olympique lyonnais | ol | lacazette |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.