Rhône : licencié parce qu'il veut devenir une femme, sa société condamnée

Rhône : licencié parce qu'il veut devenir une femme, sa société condamnée
Photo d'illustration - DR

Le conseil des prud'hommes de Villefranche-sur-Saône a rendu sa décision cette semaine.

Si l'ancien directeur général de la société Laroche à Cours-la-Ville a été licencié en décembre 2012, c'était pour éviter "une gêne" à cause de sa volonté de changer de sexe.

Dans l'entreprise de textile depuis 1997, plébiscité pour son travail et promu à plusieurs reprises, cet homme avait subitement été confronté à une direction belliqueuse, dès lors que cette dernière eut appris son désir de devenir une femme. Insultes, privations de fiches de paie ou ouverture de son courrier personnel, la tension est palpable jusqu'à 2012 où il est licencié pour "mésentente" et "opposition systématique" à la direction.

Pas convaincu par la société Laroche, les prud'hommes de Villefranche l'ont condamné cette semaine à verser 152 000 euros à l'homme aujourd'hui devenu femme, soit 18 mois de salaire. Mais aussi 30 000 euros de dommages et intérêts au titre du préjudice moral.

La société rhodanienne a désormais un mois pour faire appel de cette décision de justice.

38 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
CQFD. le 30/10/2015 à 10:26
écrété notoire a écrit le 30/10/2015 à 08h40

Il est évident que les arguments ont été énoncés mais que vous êtes bien INCAPABLE de les entendre et de les comprendre.

Je vous remercie en revanche de vos insultes qui démontre à la fois votre mépris et votre bêtise mais surtout une fois de plus votre INCAPACITE totale à supporter ce qui vous est différent.

Je crois que ce n'est pas la peine d'insister avec ce genre d'individu, tout le monde sait bien que l'on peut raconter des conneries à des gens intelligents mais jamais l'inverse.

Signaler Répondre

avatar
écrété notoire le 30/10/2015 à 08:40
Minable a écrit le 30/10/2015 à 01h07

Comme d'habitude, vous ne répondez a AUCUN argument, vous vous contentez de tout nier en bloc un peu comme le roquet qui aboie de manière systématique.

Merci d’étayer vos propos, même si vous êtes sans doute rond au ricard en raison de votre statut de chômeur alcoolique chronique.

Il est évident que les arguments ont été énoncés mais que vous êtes bien INCAPABLE de les entendre et de les comprendre.

Je vous remercie en revanche de vos insultes qui démontre à la fois votre mépris et votre bêtise mais surtout une fois de plus votre INCAPACITE totale à supporter ce qui vous est différent.

Signaler Répondre

avatar
Minable le 30/10/2015 à 01:07
écrété notoire a écrit le 29/10/2015 à 21h46

Ce n'est pas en répétant en boucle votre litanie que en vous deviendrez plus convaincant, quand décréter unilatéralement la "fin du débat" cela démontre bien à quel point ce qui est censé vous servir de cerveau est définitivement fermé.

Comme d'habitude, vous ne répondez a AUCUN argument, vous vous contentez de tout nier en bloc un peu comme le roquet qui aboie de manière systématique.

Merci d’étayer vos propos, même si vous êtes sans doute rond au ricard en raison de votre statut de chômeur alcoolique chronique.

Signaler Répondre

avatar
Mafalda le 30/10/2015 à 00:03

Bonjour la tolrance. J'ai honte d appartenir a lanrace humaine quand je lis certains commentaires. Savez cous que la nature ne fait pas toujours si bien les choses ? Les malformations diverses et varies dont on ne parle que tard dans la nuit, ou encore dans des revues faible tirage, elles existent malheureusement. Seulement voila, des qu'il s'agit de genre a choque. Cette personne est certainement tres mritante au poste qu'elle occupe, et elle assume son choix, alors BRAVO BRAVO BRAVO Combien d'autres dans le mme cas n'osent le faire par peur du regard d intolerants capables de poster vos commentaires abjects qui me font regretter d'appartenir au genre HUMAIN ? Vous vous reconnaitrez, pas de doute. Points de suspension.....

Signaler Répondre

avatar
écrété notoire le 29/10/2015 à 21:46
Stop a écrit le 29/10/2015 à 15h30

On peut se sentir ce qu'on veut, c'est du domaine prive. On nait et on reste par contre du sexe que la nature nous a donne. Dans le cas de la personne dans l'article, un homme.

Et le coup du membre en plus ou moins, absolument aucun rapport, pour votre information l'information genetique de notre sexe ne se situe pas dans les parties genitales.

C'est pourquoi je repete que ce monsieur peut se la couper, la bruler et hurler sur les toits je suis une femme, il n'en est pas une, et n'en sera jamais une.

Qu'il se sente femme par contre, ma foi, si ca lui fait plaisir, tant mieux pour lui. Et son etat civil, la science n'en a absolument rien a foutre. Qu'il soit madame, monsieur, il, elle, lui ou tout autre denomination, c'est un homme.

Fin du debat.

Ce n'est pas en répétant en boucle votre litanie que en vous deviendrez plus convaincant, quand décréter unilatéralement la "fin du débat" cela démontre bien à quel point ce qui est censé vous servir de cerveau est définitivement fermé.

Signaler Répondre

avatar
val Morel le 29/10/2015 à 19:59

nous ne sommes pas encore pret .

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 29/10/2015 à 15:49
nathasha69 a écrit le 29/10/2015 à 15h17

Bonjour

certain ferait bien de lire le code pénal avant de publier, honteux certain commentaires réac ! que la direction fasse pression ouvre le courrier et s applique a une mise a l écart c est pas important , l'argument la génétique ! c est triste prenez donc le temps de vous informer sur la dysphorie de genre, je n'ose même pas imaginer l opinion de certain sur l homosexualité , alors ne me dite pas j ai le droit de dire ca ou ca , nous vous n avez pas le droit il y a des lois en voici une ! http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000018877783

et si vous êtes de bon républicain, respectueux des valeurs de la république commencez avec les lois de la république et pas avec vos ideo limite eugéniste et fasciste digne des pires moments de notre histoire

Et un point Godwin. Un.
A qui le tour ?

C'est le monde à l'envers.
Ceux qui défendent les désirs individualistes insultent de fascistes ceux qui défendent un projet commun collectif.

A vous imbiber nuit et jour de propagande gauchiste vous pensez que vous êtes humaniste.
Un alcoolique ne fait jamais fait un bon sommelier.

Signaler Répondre

avatar
Fantastique le 29/10/2015 à 15:37
nathasha69 a écrit le 29/10/2015 à 15h17

Bonjour

certain ferait bien de lire le code pénal avant de publier, honteux certain commentaires réac ! que la direction fasse pression ouvre le courrier et s applique a une mise a l écart c est pas important , l'argument la génétique ! c est triste prenez donc le temps de vous informer sur la dysphorie de genre, je n'ose même pas imaginer l opinion de certain sur l homosexualité , alors ne me dite pas j ai le droit de dire ca ou ca , nous vous n avez pas le droit il y a des lois en voici une ! http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000018877783

et si vous êtes de bon républicain, respectueux des valeurs de la république commencez avec les lois de la république et pas avec vos ideo limite eugéniste et fasciste digne des pires moments de notre histoire

Oh un autre point Godwin ! Bravo !

Signaler Répondre

avatar
Stop le 29/10/2015 à 15:30
stupido! a écrit le 29/10/2015 à 14h54

Et l'idée que l'on puisse naitre dans un corps d'homme en se sentant pour autant femme ou l'inverse ne peut bien sur pas arrivé, pas plus que de naitre avec un membre en plus ou en moins ....

Votre eugénisme est bête et dangereux partez en Syrie rejoindre les rang de daesh vous avez beaucoup de point commun.

On peut se sentir ce qu'on veut, c'est du domaine prive. On nait et on reste par contre du sexe que la nature nous a donne. Dans le cas de la personne dans l'article, un homme.

Et le coup du membre en plus ou moins, absolument aucun rapport, pour votre information l'information genetique de notre sexe ne se situe pas dans les parties genitales.

C'est pourquoi je repete que ce monsieur peut se la couper, la bruler et hurler sur les toits je suis une femme, il n'en est pas une, et n'en sera jamais une.

Qu'il se sente femme par contre, ma foi, si ca lui fait plaisir, tant mieux pour lui. Et son etat civil, la science n'en a absolument rien a foutre. Qu'il soit madame, monsieur, il, elle, lui ou tout autre denomination, c'est un homme.

Fin du debat.

Signaler Répondre

avatar
nathasha69 le 29/10/2015 à 15:17

Bonjour

certain ferait bien de lire le code pénal avant de publier, honteux certain commentaires réac ! que la direction fasse pression ouvre le courrier et s applique a une mise a l écart c est pas important , l'argument la génétique ! c est triste prenez donc le temps de vous informer sur la dysphorie de genre, je n'ose même pas imaginer l opinion de certain sur l homosexualité , alors ne me dite pas j ai le droit de dire ca ou ca , nous vous n avez pas le droit il y a des lois en voici une ! http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000018877783

et si vous êtes de bon républicain, respectueux des valeurs de la république commencez avec les lois de la république et pas avec vos ideo limite eugéniste et fasciste digne des pires moments de notre histoire

Signaler Répondre

avatar
stupido! le 29/10/2015 à 14:54
Et oui a écrit le 29/10/2015 à 13h01

Mais qu'est-ce que vous racontez ? La fachosphère ?

Les gens font ce qu'ils veulent de leur corps, mais leur corps a un patrimoine génétique et un sexe, masculin ou féminin. Qui est, dans l'état actuel de la science, absolument impossible à modifier.

On peut par contre se travestir ou se mutiler pour se rapprocher d'une image physique, sans jamais devenir l'autre sexe.

Et l'idée que l'on puisse naitre dans un corps d'homme en se sentant pour autant femme ou l'inverse ne peut bien sur pas arrivé, pas plus que de naitre avec un membre en plus ou en moins ....

Votre eugénisme est bête et dangereux partez en Syrie rejoindre les rang de daesh vous avez beaucoup de point commun.

Signaler Répondre

avatar
EricdeLyon le 29/10/2015 à 14:52
Fred158 a écrit le 29/10/2015 à 12h10

Votre raisonnement est d'une débilité sans fond....
On n'embauche pas quelqu'un pour son sexe mais pour ses compétences.
Et ce "désir" est très loin d'un désir ou d'un caprice, souvent il s'agit de survie.

Totalement faux Fred158 : on ne compte plus les employeurs qui embauchent des femmes en leur attribuant des qualités en fonction du sexe.Plus habiles de leurs mains par exemple, plus méticuleuse, plus malléables (?), moins chères... Les motifs sont légions.
ou au contraire vont prendre un homme au détriment d'une femme, parce que l'homme ne va pas prendre de congé maternité, ne sera pas absent à cause des enfants, ou n'a pas ses règles tous les mois allez savoir...

En tout cas le choix est très très souvent sexué.

Signaler Répondre

avatar
Citoyendu69 le 29/10/2015 à 14:36

1- Dans notre pays aujourd'hui on ne dispose pas librement et complétement de son corps.
2- Comme le disait un précédent intervenant, de plus en plus "mes désirs sont mes droits".
Le problème c'est que nous donnons de plus en plus de liberté à des gens qui demandent de plus en plus de protection. Cela pose problème.
La liberté nécessite la responsabilité de ses actes. Mais on demande tjrs à l’État de rattraper les choses et de prendre en charge les dégâts induits.

Signaler Répondre

avatar
Dehors les socialistes le 29/10/2015 à 14:29
Parité a écrit le 29/10/2015 à 08h50

Moi je souhaite devenir cheval.
Si mon employeur me vire, j'aurai donc le jackpot.
Pas si sûr, j'ai bien un directeur qui est âne et un autre qui est blaireau et il sont toujours en place.

Fais gaffe, les socialistes sont capables de faire une loi pour satisfaire ton désir. L'intérêt général, ils s'en foutent, les intérêts individuels il n'y a que cela qui les intéresse.
Car flatter les désirs individuels pensent-ils feront de vous des électeurs socialistes.
En revanche, en Socialie, ceux qui souhaitent rassembler pour défendre un projet commun collectif sont insultés de fachos.
Faut le savoir...

Signaler Répondre

avatar
Fred158 le 29/10/2015 à 14:28
Et oui a écrit le 29/10/2015 à 13h01

Mais qu'est-ce que vous racontez ? La fachosphère ?

Les gens font ce qu'ils veulent de leur corps, mais leur corps a un patrimoine génétique et un sexe, masculin ou féminin. Qui est, dans l'état actuel de la science, absolument impossible à modifier.

On peut par contre se travestir ou se mutiler pour se rapprocher d'une image physique, sans jamais devenir l'autre sexe.

Et bien non, on peut changer intégralement de sexe, de numéro de sécurité sociale, de papiers d'identité etc...
Des personnes sont reconnues "transsexuel vrai" par des spécialistes du GRETIS (Groupe de Recherche et d'Etude sur les Troubles de l'Identité Sexuelle), c'est à dire qu'ils n'ont pas le sexe correspondant à leur nature.
Donc leur changement de sexe ne fait que rectifier une erreur.

Signaler Répondre

avatar
romane le 29/10/2015 à 13:16

Je suis ok avec sa suffit ! Son contrat a été signé avec monsieur et pas avec madame ...

Signaler Répondre

avatar
Et oui le 29/10/2015 à 13:01
Faux! a écrit le 29/10/2015 à 12h31

Ok merci Fred je me disais aussi que nous étions d'accord..

La fachosphère ne supporte pas qu'autrui puisse disposer de son corps, et pour le coup révèle ses instincts les plus bas..

Mais qu'est-ce que vous racontez ? La fachosphère ?

Les gens font ce qu'ils veulent de leur corps, mais leur corps a un patrimoine génétique et un sexe, masculin ou féminin. Qui est, dans l'état actuel de la science, absolument impossible à modifier.

On peut par contre se travestir ou se mutiler pour se rapprocher d'une image physique, sans jamais devenir l'autre sexe.

Signaler Répondre

avatar
Faux! le 29/10/2015 à 12:31
Fred158 a écrit le 29/10/2015 à 11h59

Mon commentaire était destiné à "Point final" et autre "N'importe quoi" et non pas à "Faux", désolé pour lui (elle ?)...

Ok merci Fred je me disais aussi que nous étions d'accord..

La fachosphère ne supporte pas qu'autrui puisse disposer de son corps, et pour le coup révèle ses instincts les plus bas..

Signaler Répondre

avatar
Très bon ! le 29/10/2015 à 12:30
Fred158 a écrit le 29/10/2015 à 12h04

Ah bon, car vous y connaissez quelque chose en génétique ?
Les nazis aussi ont mené des études génétiques qui prouvaient que les juifs était une sous race....donc vos affirmations....
Et pour avoir accompagné quelqu'un durant sa transformation, je vous assure que l'on a plus besoin de courage que de claquements de doigts.

Vous parlez avec émotion, je ne fais qu'énoncer des faits qui ne font eux place à aucune émotion.

Et je plussoie, bravo pour votre point Godwin éclair.

Signaler Répondre

avatar
Mézières le 29/10/2015 à 12:19
Fred158 a écrit le 29/10/2015 à 12h04

Ah bon, car vous y connaissez quelque chose en génétique ?
Les nazis aussi ont mené des études génétiques qui prouvaient que les juifs était une sous race....donc vos affirmations....
Et pour avoir accompagné quelqu'un durant sa transformation, je vous assure que l'on a plus besoin de courage que de claquements de doigts.

Beau point Godwin.
Bravo.

Signaler Répondre

avatar
Fred158 le 29/10/2015 à 12:10
ça suffit "mes désirs sont des droits" a écrit le 29/10/2015 à 11h59

Pourtant son contrat de travail est caduque...car c'est un homme qui l'a signé, la société à signer avec Monsieur pas avec Madame!

La société devrait faire appel de cette décision.
Il faut combattre l'idéologie du "mes désirs sont des droits qui s'imposent à vous sans discussion"!

Chacun fait ce qu'il veut tant que c'est légal...mais les autres ont aussi le droit de réagir... si dans un couple, l'un des deux veut changer de sexe, l'autre a absolument le droit de vouloir divorcer et d'y être autorisé.

C'est un peu le même cas de figure dans le cas de cette personne...elle peut vouloir changer de sexe (ou de se voiler...) mais il faut qu'elle assume et en accepte les conséquences!

Votre raisonnement est d'une débilité sans fond....
On n'embauche pas quelqu'un pour son sexe mais pour ses compétences.
Et ce "désir" est très loin d'un désir ou d'un caprice, souvent il s'agit de survie.

Signaler Répondre

avatar
Fred158 le 29/10/2015 à 12:06
Romane. a écrit le 29/10/2015 à 11h33

Je suis une jeune femme de 23 ans, née garçon. Je remercie mon entourage de toujours m'avoir soutenue dans ma démarche et vis pleinement ma vie.
Je m'épanoui dans ma vie professionnelle également, et en lisant de tels commentaires (ignorants, méchants et intolérants)... Je me dis que j'ai de la chance d'avoir une direction humaine et juste.

Toutes mes félicitations à ce tribunal, et beaucoup de courage à cette personne.

Merci pour ce témoignage courageux qui permet de remettre les choses à leur place.

Signaler Répondre

avatar
Fred158 le 29/10/2015 à 12:04
Point final a écrit le 29/10/2015 à 11h07

C'est scientifique et génétique. On ne change pas de sexe d'un claquement de doigts, d'une opération ou d'une prise de cachets.

Après d'un point de vue philosophique, chacun aura son avis.

Je réaffirme donc pour la troisième fois que cet homme, est et sera un homme pour toujours.

Ah bon, car vous y connaissez quelque chose en génétique ?
Les nazis aussi ont mené des études génétiques qui prouvaient que les juifs était une sous race....donc vos affirmations....
Et pour avoir accompagné quelqu'un durant sa transformation, je vous assure que l'on a plus besoin de courage que de claquements de doigts.

Signaler Répondre

avatar
Fred158 le 29/10/2015 à 11:59
Fred158 a écrit le 29/10/2015 à 11h02

@Faux = vous connaissez cette personne ??? Vous connaissez quelque chose à la transsexualité, les motivations ??
Non, alors de quel droit vous donnez votre avis?
Mais je confirme qu'à la lecture de votre commentaire, vous êtes un membre actif de cette société que vous dénoncez.

Mon commentaire était destiné à "Point final" et autre "N'importe quoi" et non pas à "Faux", désolé pour lui (elle ?)...

Signaler Répondre

avatar
ça suffit "mes désirs sont des droits" le 29/10/2015 à 11:59

Pourtant son contrat de travail est caduque...car c'est un homme qui l'a signé, la société à signer avec Monsieur pas avec Madame!

La société devrait faire appel de cette décision.
Il faut combattre l'idéologie du "mes désirs sont des droits qui s'imposent à vous sans discussion"!

Chacun fait ce qu'il veut tant que c'est légal...mais les autres ont aussi le droit de réagir... si dans un couple, l'un des deux veut changer de sexe, l'autre a absolument le droit de vouloir divorcer et d'y être autorisé.

C'est un peu le même cas de figure dans le cas de cette personne...elle peut vouloir changer de sexe (ou de se voiler...) mais il faut qu'elle assume et en accepte les conséquences!

Signaler Répondre

avatar
Romane. le 29/10/2015 à 11:33

Je suis une jeune femme de 23 ans, née garçon. Je remercie mon entourage de toujours m'avoir soutenue dans ma démarche et vis pleinement ma vie.
Je m'épanoui dans ma vie professionnelle également, et en lisant de tels commentaires (ignorants, méchants et intolérants)... Je me dis que j'ai de la chance d'avoir une direction humaine et juste.

Toutes mes félicitations à ce tribunal, et beaucoup de courage à cette personne.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 29/10/2015 à 11:21
Nostromo a écrit le 29/10/2015 à 11h19

Il faut malheureusement reconnaître que les transgenres ont de lourds problèmes de santé en vieillissant
Des 40 ans, pertes de masse osseuse, fonte musculaire, problèmes thyroïdiens... la liste est sans fin
La médecine ne sait pas encore gérer correctement un tel bouleversement du corps
Le dire et/ou le reconnaître n'a rien à voir avec le respect que l'on doit porter à une personne qui se sent mal dans son sexe
A ce jour effectivement, un homme reste un homme quoi que l'on fasse au niveau chirurgical ou hormonal

Et pour revenir au sujet
Ce licenciement est une honte purement et simplement

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 29/10/2015 à 11:19
Point final a écrit le 29/10/2015 à 11h07

C'est scientifique et génétique. On ne change pas de sexe d'un claquement de doigts, d'une opération ou d'une prise de cachets.

Après d'un point de vue philosophique, chacun aura son avis.

Je réaffirme donc pour la troisième fois que cet homme, est et sera un homme pour toujours.

Il faut malheureusement reconnaître que les transgenres ont de lourds problèmes de santé en vieillissant
Des 40 ans, pertes de masse osseuse, fonte musculaire, problèmes thyroïdiens... la liste est sans fin
La médecine ne sait pas encore gérer correctement un tel bouleversement du corps
Le dire et/ou le reconnaître n'a rien à voir avec le respect que l'on doit porter à une personne qui se sent mal dans son sexe
A ce jour effectivement, un homme reste un homme quoi que l'on fasse au niveau chirurgical ou hormonal

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 29/10/2015 à 11:18

Point Fional "" C'est scientifique et génétique. On ne change pas de sexe d'un claquement de doigts, d'une opération ou d'une prise de cachets.
Après d'un point de vue philosophique, chacun aura son avis.
Je réaffirme donc pour la troisième fois que cet homme, est et sera un homme pour toujours ""

Peut-être qu'elle est hormonée, mais pas opérée.
certaines " shemale" sont magnifiques

Signaler Répondre

avatar
Laule le 29/10/2015 à 11:13
Point final a écrit le 29/10/2015 à 11h07

C'est scientifique et génétique. On ne change pas de sexe d'un claquement de doigts, d'une opération ou d'une prise de cachets.

Après d'un point de vue philosophique, chacun aura son avis.

Je réaffirme donc pour la troisième fois que cet homme, est et sera un homme pour toujours.

ou une femme donc

Signaler Répondre

avatar
Point final le 29/10/2015 à 11:07
Fred158 a écrit le 29/10/2015 à 11h02

@Faux = vous connaissez cette personne ??? Vous connaissez quelque chose à la transsexualité, les motivations ??
Non, alors de quel droit vous donnez votre avis?
Mais je confirme qu'à la lecture de votre commentaire, vous êtes un membre actif de cette société que vous dénoncez.

C'est scientifique et génétique. On ne change pas de sexe d'un claquement de doigts, d'une opération ou d'une prise de cachets.

Après d'un point de vue philosophique, chacun aura son avis.

Je réaffirme donc pour la troisième fois que cet homme, est et sera un homme pour toujours.

Signaler Répondre

avatar
Fred158 le 29/10/2015 à 11:02

@Faux = vous connaissez cette personne ??? Vous connaissez quelque chose à la transsexualité, les motivations ??
Non, alors de quel droit vous donnez votre avis?
Mais je confirme qu'à la lecture de votre commentaire, vous êtes un membre actif de cette société que vous dénoncez.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 29/10/2015 à 10:22
N'importe quoi a écrit le 29/10/2015 à 09h09

"aujourd'hui devenu femme"

Non non c'est aujourd'hui un homme mutilé et bourré d'hormones, mais il est et restera un homme jusqu'à la fin de ses jours.

Société de dégénérés.

Tenir de tels propos c'est être mentalement hermétique aux réalités des transgenres.

Mais rassurez vous comme le disait Brassens quand on est c .. on est c..

Signaler Répondre

avatar
Rions le 29/10/2015 à 09:56

Tant que les salaires homme/femme seront inégaux, toute société devrait se réjouir de ces initiatives, budgétairement parlant.

Signaler Répondre

avatar
Faux!!!² le 29/10/2015 à 09:20
Faux! a écrit le 29/10/2015 à 09h14

Je ne sais pas si la société est dégénérée mais vous êtes certainement bien arriéré pour prétendre dicter la vie d'autrui

Il fait ce qu'il veut de sa vie, il peut se mutiler tant qu'il le souhaite, mais cet homme est et restera un homme.

Point final.

Signaler Répondre

avatar
Faux! le 29/10/2015 à 09:14
N'importe quoi a écrit le 29/10/2015 à 09h09

"aujourd'hui devenu femme"

Non non c'est aujourd'hui un homme mutilé et bourré d'hormones, mais il est et restera un homme jusqu'à la fin de ses jours.

Société de dégénérés.

Je ne sais pas si la société est dégénérée mais vous êtes certainement bien arriéré pour prétendre dicter la vie d'autrui

Signaler Répondre

avatar
N'importe quoi le 29/10/2015 à 09:09

"aujourd'hui devenu femme"

Non non c'est aujourd'hui un homme mutilé et bourré d'hormones, mais il est et restera un homme jusqu'à la fin de ses jours.

Société de dégénérés.

Signaler Répondre

avatar
Parité le 29/10/2015 à 08:50

Moi je souhaite devenir cheval.
Si mon employeur me vire, j'aurai donc le jackpot.
Pas si sûr, j'ai bien un directeur qui est âne et un autre qui est blaireau et il sont toujours en place.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.