Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Lyon : la prostituée à la retraite perd 250 000 euros après les avoir confiés à son voisin

Photo d'illustration - LyonMag

C'est le fruit d'un labeur quotidien qui s'est envolé.

Marie, 75 ans, se confie dans la presse lyonnaise ce mercredi. Elle explique avoir perdu 250 000 euros, récoltés durant des années en se prostituant à Lyon.
A l'époque, elle conservait ses billets de francs à la banque, dans un coffre. Et lorsque les euros sont arrivés, elle a cherché à progressivement changer son butin. Alertés par les fortes sommes en liquide qu'elle apportait, les banquiers ont prévenu la police qui a enquêté sur Marie, l'obligeant à trouver une autre solution.

 

C'est là que son voisin l'a embobiné, lui conseillant de lui confier son argent qu'il cacherait chez sa propre mère. Marie, désemparée et obligée de s'occuper de sa mère et de sa fille handicapée, accepte. Mais ne reverra plus les billets, qui réprésentaient une somme de 250 000 euros.

 

Des enquêteurs se sont penchés sur son cas et ont interrogé le voisin et sa mère. Ces derniers avaient fait l'acquisition de biens aux Terreaux et sur les quais de Saône, mais rien n'a jamais permis de prouver qu'ils s'étaient servis de l'argent de la prostituée à la retraite, ni même qu'ils l'avaient eu un jour en leur possession.


Commentaires 2

Déposé le 04/11/2015 à 09h32  
Par lolyton Citer

C'est argent a t'il été déclaré au fisc ? sinon celui ci va en prendre 60% a vue de nez entre l’impôt non payé et les pénalités !!!

Déposé le 04/11/2015 à 09h20  
Par mouai Citer

comme quoi, le debat sur la legalisation et l encadrement de la prostitution doit avoir lieu!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.