"Voler c'est pas bien" : la curieuse vendetta du vengeur masqué à la mosquée de Villeurbanne

"Voler c'est pas bien" : la curieuse vendetta du vengeur masqué à la mosquée de Villeurbanne
Photo d'illustration - LyonMag

Tenue de paintball, cagoulé, ganté, armé de poings américains et de bombes lacrymogènes, le vengeur masqué avait tout prévu.

Dans la nuit du 13 au 14 octobre, il pénétre dans la mosquée Othmane à Villeurbanne à l'aide d'une échelle télescopique. Tel un félin, il se fraye un chemin dans le lieu saint en venant à bout des serrures. Arrivés dans le bureau de la mosquée, l'homme touche au but. Mais plutôt que de subtiliser des documents ou de l'argent, il se saisit d'un stylo et inscrit "Voler, c'est pas bien".

Qu'est ce qui a poussé ce commerçant à se lancer dans cette vendetta étonnante contre la mosquée Othmane ? Selon lui, un ami cherchait, sans succès, à se faire rembourser les frais de scolarité versés à la mosquée pour des cours d'arabe pour ses enfants. Des cours stoppés avant la fin de l'année.

Devant la justice lyonnaise, l'homme a écopé de 6 mois de prison dont 5 avec sursis pour port d'armes et dégradations. Il a également l'interdiction de revenir fréquenter la mosquée Othmane.

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
NAPO le 05/11/2015 à 11:40

Beau cliché de QLV

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.