Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Mathieu Valbuena et Alexandre Lacazette - LyonMag

Après les attentats de Paris, l’OL va ouvrir la voie à Nice

Mathieu Valbuena et Alexandre Lacazette - LyonMag

Une semaine après les attentats commis à Paris, l'OL et Nice vont ouvrir la voie à la reprise du jeu en championnat de Ligue 1 avec des mesures de sécurité évidemment renforcées mais aussi sans supporters lyonnais dont les déplacements ont été interdits comme pour tous ceux des équipes visiteuses.

"On est marqué comme tous Français mais nous sommes dans la société malgré tout. Maintenant, c'est notre travail de passer par dessus ces problèmes-là et d'essayer de donner du plaisir au gens. On ne va pas dans une enceinte sportive en pensant qu'il y a un danger. Nous y allons pour vivre des émotions, prendre du plaisir, pour communier ensemble, permettre aux gens de s'évader un peu et pas pour vivre ce genre d'atrocités", a déclaré Hubert Fournier en conférence de presse.

 

Dans cette Allianz Arena, l'Olympique Lyonnais va défendre sa deuxième place au classement qu'il occupe seul depuis sa victoire dans le derby contre Saint-Etienne (3-0), acquise à Gerland il y a quasiment quinze jours.
Il y retrouvera un Hatem Ben Arfa qui brille de mille feux au point d'avoir rejoint l'équipe de France lors de cette trêve internationale et les matches contre l'Allemagne et l'Angleterre.
Bien sûr, l'attaquant azuréen, après des passages à l'OM puis en Angleterre à Newcastle et Hull, est parti de Lyon en 2008 sans avoir donné la pleine mesure du talent qu'on lui prêtait au centre de formation après qu'il a été recruté à Clairefontaine à l'âge de 14 ans.


L'autre grand thème de la journée, sera la présence ou non de Mathieu Valbuena sur le terrain.
Celui-ci voit encore son avant-match perturbé par une affaire extra-sportive, celle du chantage à la sextape dont il est victime et pour laquelle il s'est porté partie-civile.
L'agenda du juge chargé du dossier ne se calque pas sur celui du championnat de France.
Le meneur de jeu de l'OL, arrivé à Versailles dès jeudi soir, est convoqué ce vendredi matin et le club entend le récupérer dès sa sortie du tribunal pour le rapatrier sur Nice afin qu'il soit bien sur le terrain. Dans quel état psychologique ? Il faudra voir mais Hubert Fournier se serait encore bien passé de ce contretemps. 
"Ce n'est pas la meilleure façon de préparer un match de Ligue 1. Je ne comprends pas trop le moment choisi. Le président a tenté en vain de joindre la juge mais il faut croire que la justice est au dessus de tout cela", a commenté l'entraîneur de l'OL qui loue la force de caractère de son joueur pour surmonter ce nouvel aléas.


Sportivement, Maxime Gonalons devrait être associé en défense centrale à Mapou Yanga-Mbiwa après le renoncement de Milan Bisevac, rétabli de sa blessure aux ischios-jambiers mais qui doit de nouveau souffrir du dos comme cela avait été le cas cette semaine. Samuel Umtiti touché à une cuisse durant le derby est également forfait.


Traditionnellement, ce déplacement réussit bien à l'Olympique Lyonnais. Depuis 2002-2003, l'OL a gagné huit fois, obtenu quatre nuls pour une seule défaite alors qu'Alexandre Lacazette, auteur d'un coup du chapeau (ou hat-trick) contre Saint-Etienne, a réalisé deux doublés contre les Aiglons, l'an dernier pour une victoire 3-1 à l'Allianz Arena et le 10 août 2013 pour un succès à Gerland (4-0).



Tags : ol | olympique lyonnais |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.