L'OL au pied du mur en Ligue des Champions

L'OL au pied du mur en Ligue des Champions
L'OL doit se relever de ses dernières prestations indigentes en coupe d'Europe - LyonMag

L'OL joue son avenir européen ce mardi soir à Gerland face à La Gantoise (20H45) contre qui le succès est impératif pour croire, peut-être, à une possible qualification pour les 8es de finale de la Ligue des Champions.

Ce sera aussi le dernier match européen à Gerland, quoi qu'il arrive.

Il faudra, pour apprécier la suite au Grand Stade, en cas de succès, que Valence ne s'impose pas dans le même temps sur le terrain du Zenit Saint-Pétersbourg déjà qualifié pour le tour suivant.
Battre La Gantoise signifierait aussi que l'Olympique Lyonnais reprendrait la main pour la 3e place qui permet d'être repêché en Europa league.
Jean-Michel Aulas rêvait à l'origine de la saison d'un 8e de finale dès février dans le Grand stade que l'OL va intégrer dès le 9 janvier à l'occasion de la réception de Troyes.
Le risque existe alors que seules les compétitions domestiques occuperont l'Olympique Lyonnais pour la seconde moitié de saison.


Bien sûr, au vu du niveau des clubs engagés dans cette première phase de Champion's league, le groupe H apparaissait comme abordable au vu du passé du club et de son expérience.
Néanmoins, les joueurs qui composent aujourd'hui l'effectif sont bien peu nombreux à avoir goûté à l'épreuve et l'Olympique Lyonnais se comporte comme une formation novice qui n'a pris qu'un point, occupe la dernière place de sa poule en restant sur trois défaites de rang.
Après le match aller à Saint-Pétersbourg, Hubert Fournier ou encore Alexandre Lacazette n'avaient pas hésité à constater que l'équipe "n'avait pas le niveau".
En tout cas pas celui de ses devancières. Ce serait la première fois que l'OL ne sort pas de la phase de groupe depuis la saison 2002-2003.
Jamais le club lyonnais n'a terminé un premier tour sans avoir remporté le moindre succès.
En tout cas, depuis l'instauration de la formule actuelle avec une phase de poules suivie de play-off, aucune des 24 équipes qui avaient un point après quatre journées n'a réussi à se qualifier.


"Il ne faut pas dire que nous n'avons aucune chance", plaide Fournier. "Dans une année normale, nous aurions déjà été éliminés. Nous sommes encore en vie mais nous n'avons pas notre destin entre nos mains. Il faut faire un sans faute", dit-il encore avec l'espoir de voir l'OL à la hauteur de ce rendez-vous.
Toutefois, l'Olympique Lyonnais, mis en déroute à Nice (3-0), vendredi en championnat, n'aura pas tous ses arguments à faire valoir avec notamment une défense encore remaniée où Christophe Jallet, blessé à une côte, et Samuel Umtiti, insuffisamment rétabli d'une blessure à une cuisse qu'il s'est faite durant le derby, sont forfaits. Et Maxime Gonalons est suspendu après son exclusion face à au Zenit.
"Cette défense centrale est un vrai casse-tête depuis le début de saison et il y a un défi pour chaque match de la recomposer et de retrouver des automatismes".

Cette fois-ci, Milan Bisevac, qui fera son retour, pourrait être associé à Jérémy Morel. Mapou Yanga-Mbiwa, après sa performance catastrophique à Nice, semblant hors course pour postuler face aux Belges.
Mais pour s'imposer, Hubert Fournier estime que ses joueurs devront afficher les mêmes vertus que celles observées face à Saint-Etienne plutôt que les défaillances déplorées à Nice.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
anti stade le 24/11/2015 à 22:44
hik a écrit le 24/11/2015 à 22h26

Aulas maitrise tout.Aucun souci

et t'as raison, "out" ce soir ton club, ah ah ah......

Signaler Répondre

avatar
hik le 24/11/2015 à 22:26
les neuneus utiles a écrit le 24/11/2015 à 14h26

hihi vous êtes rigolos les anti-stades :)

Aulas maitrise tout.Aucun souci

Signaler Répondre

avatar
eezr le 24/11/2015 à 20:08
les neuneus utiles a écrit le 24/11/2015 à 14h26

hihi vous êtes rigolos les anti-stades :)

Aulas est un big boss

Signaler Répondre

avatar
A vos marques, prêts, payez le 24/11/2015 à 17:21

Les contribuables de la Métropole financent le stade de Jean-Michel Aulas, président de l'OL.
Le Qatar finance le PSG, club de foot de Paris, et le terrorisme.
...
C'est beau le football !!!

Signaler Répondre

avatar
les neuneus utiles le 24/11/2015 à 15:38
footol a écrit le 24/11/2015 à 14h52

l'ol a besoin de gagner, besoin de cet argent, sinon, c'est quoi ?
on verra ce soir, sinon le nouveau stade est proche du canal, pour les envies de baignades........

oh ça va je blaguais, relax papy :o)

Signaler Répondre

avatar
footol le 24/11/2015 à 14:52

l'ol a besoin de gagner, besoin de cet argent, sinon, c'est quoi ?
on verra ce soir, sinon le nouveau stade est proche du canal, pour les envies de baignades........

Signaler Répondre

avatar
les neuneus utiles le 24/11/2015 à 14:26
cash a écrit le 24/11/2015 à 13h49

quelque chose me dit que ça va être bon.L'ol ne peut pas se passer de cette manne financière

hihi vous êtes rigolos les anti-stades :)

Signaler Répondre

avatar
cash le 24/11/2015 à 13:49

quelque chose me dit que ça va être bon.L'ol ne peut pas se passer de cette manne financière

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.