Festival : l’Institut Lumière fusionne Cinéma, Sport et Littérature

Festival : l’Institut Lumière fusionne Cinéma, Sport et Littérature
LyonMag

De jeudi à dimanche, l’Institut Lumière organise à Monplaisir  dans le 8e arrondissement la troisième édition d’un festival aux multiples facettes.

Cinéphiles, sportifs, écrivains, athlètes et réalisateurs se retrouvent réunis à l’Institut Lumière pour parler de leurs passions respectives. Pendant quatre jours, films, hommages et expositions vont s’entremêler dans un festival pluriculturel. Thierry Frémaux,  directeur de l’Institut, dirigera un colloque vendredi en présence d’historiens et de journalistes pour nous parler du lien qui unit ces trois domaines étroitement liés.

A chaque festival son invité de marque, et cette troisième édition ne déroge pas à la règle. Légende vivante du cyclisme, Raymond Poulidor ouvrira le bal jeudi soir à 19h. Pour lui rendre hommage, un moyen-métrage de Claude Lelouch (également sur place) et un documentaire inédit en salle viendront compléter ce programme. Un peu plus tôt dans la soirée, le coureur inaugurera le tout premier salon du livre de sport à 17h30.

Côté projection, l’Institut Lumière a encore pris le soin de régaler ancienne et nouvelle générations. Pour les nostalgiques, l’ancien entraineur de l’OL Gérard Houllier viendra présenter samedi The Damned United, chronique légendaire de Leeds, équipe championne de foot en 1974. Les puristes ne seront pas en reste puisque la saga Rocky fait également son retour sur grand écran samedi à partir de 21h30. Enfin, des films en avant-première sur le ski ou la course à pied verront le jour dans les salles obscures de Monplaisir. 

Outre le septième art et la littérature, la presse fera aussi partie des acteurs importants de cet événement. Pour l’occasion, le magazine trimestriel Desports sort un numéro spécial où Godard, Klapisch, Scorsese ou encore Marilyn Monroe couvrent les 215 pages d’un livre collector. Il n’y a donc plus qu’à enfiler les crampons, le coup de sifflet vient de lancer le début de la partie.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.