Mais à Lyon, quelques passionnés se sont lancés dans le football australien. Un championnat de France avec uniquement des phases allers est même organisé. Sixième sur huit la saison dernière, l'équipe des ALFA Lions reste sur deux défaites cette année.

Ce samedi, au parc de Parilly, ils tenteront de renverser une montagne : Paris.

 

Patrick est membre de cette équipe lyonnaise qui compte deux joueurs qui rejoignent régulièrement l'Equipe de France. Il a découvert le football australien en avril dernier et s'est inscrit cet automne. "J'avais vu un match à la télévision mais il n'y avait pas encore de club à Lyon. Ce qui me plait, c'est qu'on peut faire des passes en avant et en arrière contrairement au rugby. Et les contacts sont bien plus rugueux".

 

Car le football australien s'inspire en effet beaucoup du rugby. Mais lors de ces joutes 9 contre 9 de 4x20 minutes, le pied est largement utilisé pour tenter de marquer entre les... quatre perches. Car le système d'essai n'existe pas en football australien.

 

Après Paris, les ALFA affronteront Strasbourg le 27 février. L'équipe, à la moyenne d'âge très jeune, espère ainsi attirer un public qui se convertira peut-être un jour à cette pratique qui ne veut pas rester confidentielle.

 

 

Lyon : contacts rugueux et exploits titanesques avec le football australien

La pratique n'est pas courante. A part en Australie et en Océanie, rares sont les pays qui ont adopté en masse ce sport.

Lyon : contacts rugueux et exploits titanesques avec le football australien
LyonMag
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.