L'OL maintient Monaco sous pression

L'OL maintient Monaco sous pression
LyonMag

Fort de sa victoire sur Guingamp (5-1) dimanche au Parc OL, l'Olympique Lyonnais maintient la pression sur Monaco, 2e du classement avec seulement six points d'avance.

Seulement six points ? C'était l'écart qui séparait les deux clubs à la trêve mais l'OL n'était que neuvième alors qu'il est actuellement troisième, porté par un élan que semble lui avoir donné son nouveau stade dans lequel il est encore invaincu avec cinq victoires (dont une sur le PSG) et un nul (Marseille).

La perspective de recevoir Monaco à Décines pour la 37e et avant dernière journée a de quoi motiver l'équipe de Bruno Genesio d'autant que dans quinze jours, l'ASM jouera au Parc des Princes contre le PSG.
Mais encore faudra-t-il que les Monégasques s'inclinent à Paris et surtout que les Lyonnais gagnent à l'extérieur et notamment à Rennes dès dimanche prochain.

Ensuite, l'OL recevra Nantes avant deux déplacements à Lorient et à Montpellier, le 9 avril date du retour programmé de Nabil Fekir après sept mois d'absence.
Hors c'est loin de ses bases que l'Olympique Lyonnais reste friable comme la défaite à Lille l'a encore démontré.


Au classement de la Ligue 1 sur les matches à l'extérieur, l'OL n'est que 11e avec seulement quatre victoires loin de Lyon (3 nuls, 7 défaites).
C'est donc dans sa faculté à bien voyager que l'équipe lyonnaise se donnera vraiment une chance de combler les six points qui la sépare de Monaco.
En attendant, l'attaque brille de mille feux avec Maxwell Cornet, Alexandre Lacazette, auteur d'un doublé contre Guingamp et qui a porté son total personnel à douze buts en championnat de France et surtout Rachid Ghezzal qui a été impliqué sur les cinq buts de l'OL. Il en a marqué un, délivré trois passes décisives et a tiré le corner sur le but contre son camp de Lemaître.


"Il travaille, progresse et a pris confiance. C'est avant tout lui qui provoque sa réussite. Il faut tout sur le terrain et en dehors pour être à ce niveau. Son positionnement sur le côté droit est le changement qui fait qu'il se sent plus à l'aise. Il a cette qualité de se retourner vite et utiliser son pied gauche. Il n'a pas forcément la vitesse nécessaire pour déborder. Il entre donc vers l'intérieur, délivre de bonnes passes et avoir des angles de frappes", décrit Genesio qui va devoir gérer le retour de Mathieu Valbuena, peut-être contre Rennes.
L'international, qui peine à s'épanouir dans le jeu lyonnais, s'était blessé aux ischios-jambiers lors d'un entraînement avant d'affronter le PSG.
L'OL reste sur deux victoires brillantes sans lui et sans lui l'animation offensive va incontestablement plus vite.


Il faudra voir si un problème supplémentaire se pose à Valbuena après l'affaire de chantage à la sextape dont il est victime, ou si c'est Bruno Genesio qui doit faire face à une situation compliquée au vu du statut du joueur. Mais clairement, l'ancien marseillais ne manque pas.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vive l'ol le 08/03/2016 à 15:12
du n'importe quoi a écrit le 07/03/2016 à 18h31

A vaincre sans péril, ON TRIOMPHE SANS GLOIRE

Guingamp est relégable, est ce vraiment un honneur de les avoir gagnés ?

On voit les commentaires affûtés de ceux qui s'y connaissent en foot . Mdrr. Vive l'ol

Signaler Répondre

avatar
petit con le 08/03/2016 à 11:52
du n'importe quoi a écrit le 07/03/2016 à 18h31

A vaincre sans péril, ON TRIOMPHE SANS GLOIRE

Guingamp est relégable, est ce vraiment un honneur de les avoir gagnés ?

comme le PSG ouaf ouaf

Signaler Répondre

avatar
PSG le 08/03/2016 à 10:57
kamel69110 a écrit le 07/03/2016 à 18h00

quand L'OL gagne,aucun commentaire

PSG toujours en lice pour 4 coupes...
et ton OL ?

Signaler Répondre

avatar
du n'importe quoi le 07/03/2016 à 18:31

A vaincre sans péril, ON TRIOMPHE SANS GLOIRE

Guingamp est relégable, est ce vraiment un honneur de les avoir gagnés ?

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 07/03/2016 à 18:00

quand L'OL gagne,aucun commentaire

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.