Pour 150 euros mensuels, sa nourrice cachait de la drogue dans une soupière

Pour 150 euros mensuels, sa nourrice cachait de la drogue dans une soupière

Un dealer de drogue villeurbannais était jugé mercredi à Lyon.

Il était soupçonné d'avoir mis en place depuis décembre un trafic dans la cité Saint-Jean où il écoulait de la cocaïne et de l'héroïne.

L'individu âgé de 22 ans comptait sur les services d'une nourrice, un homme qu'il rémunérait 150 euros par mois pour garder la drogue chez lui. Et quelle meilleure cachette qu'une soupière pour y conserver les stupéfiants, mais également le parfait attirail du dealer et 1030 euros en liquide ?

Le dealer a finalement écopé de 2 ans de prison dont 14 mois avec sursis.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
alasoupe le 14/04/2016 à 11:42

c'est dans les vieilles soupières qu'on fait les meilleures soupes

Signaler Répondre

avatar
koresh le 14/04/2016 à 10:02

Un soupière mortelle...Le shit mène au pire.

Signaler Répondre

avatar
Snif le 14/04/2016 à 08:58

oula!
heroine et cocaïne... c est autre chose que du shit!!!

si on veut encadrer l usage du cannabis, il faut des aujourd'hui appliquer de très lourdes peines pour les dealer de drogues dures!!!
sinon, dans 40ans, le probleme de la légalisation de ces produits se posera!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.