Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Alexandre Lacazette a fait le job en égalisant - LyonMag

A 10 contre 11, l’OL arrache le nul face à Nice (1-1)

Alexandre Lacazette a fait le job en égalisant - LyonMag

Le 2e contre le 4e. L’Olympique Lyonnais accueillait Nice ce vendredi soir pour un match capital, à l’énorme enjeu à quelques journées de la fin du championnat.

Malgré une grosse ambiance dans un Parc OL rempli, c’est Nice qui dictait son jeu. Avec à la baguette un Hatem Ben Arfa très en jambes.
Dès la 17e minute, les Azuréens ouvraient le score via Valère Germain. L’attaquant était à la réception d’un centre d’Alassane Plea, lui aussi formé à Lyon (0-1).

 

Et puis le drame. 25e minute, Maxwel Cornet taclait des deux pieds le gardien niçois qui s’était saisi du ballon. Un geste malheureux et spectaculaire qui valait au jeune attaquant lyonnais un carton rouge direct. De quoi rendre fous de rage les supporters qui obligeront l’arbitre à suspendre le match temporairement après des jets de projectiles dans la surface azuréenne.

 

En infériorité numérique, l’OL avait toujours autant de mal à exister, même avec la rentrée de Mathieu Valbuena. Ben Arfa était tout proche de doubler la marque pour l’OGC Nice. Mais sa frappe flirtait avec le poteau d’Anthony Lopes.

 

En seconde période, les joueurs de Claude Puel restaient dominateurs. Et les supporters farceurs : à la 71e, l’arbitre devait laisser les jardiniers intervenir pour enlever les centaines de papiers jetés sur la pelouse.


Alexandre Lacazette ratait une occasion d’égaliser 10 minutes plus tard. L’attaquant lyonnais effaçait Baysse dans la surface mais sa frappe était captée par Cardinale. Mais la délivrance arrivait enfin à la 82e : Lacazette ressayait et faisait enfin trembler les filets. Il reprenait une passe de la tête de Tolisso après un coup-franc sur la barre de Valbuena (1-1).

 

En fin de rencontre, Bruno Genesio lançait Nabil Fekir dans l’arène. Pour ses premiers pas au Parc OL, l’international français prenait la place de Christophe Jallet.

Alexandre Lacazette ratait la balle de la victoire dans le temps additionnel en frappant à côté à bout portant après une parade de Cardinale.

 

Avec ce match nul, Lyon reste 2e avec un point d’avance sur Monaco. Mais le club de la Principauté, avec un match en retard, a la possibilité de doubler son opposant.

Il ne reste plus que quatre matchs à l’OL pour tenter de conserver une place qualificative pour la Ligue des Champions. Samedi prochain, un déplacement à Toulouse, qui lutte efficacement contre la relégation, attend l’équipe de Bruno Genesio.



Tags : ol | olympique lyonnais |

Commentaires 2

Déposé le 16/04/2016 à 00h21   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Bravo ! Citer

Belle revolte

Déposé le 15/04/2016 à 22h44  
Par dissinois Citer

quelle bande de nul !!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.