Un hommage aux victimes des attentats et aux héros du quotidien lors d’OL-Benfica

Un hommage aux victimes des attentats et aux héros du quotidien lors d’OL-Benfica
LyonMag

Ce dimanche, l’OL retrouvera enfin son Grand Stade de Décines pour la première fois de la saison.

Les coéquipiers de Maxime Gonalons affronteront le Benfica Lisbonne à l’occasion de leur dernier match amical avant le trophée des Champions en Autriche face au PSG.

Forcément, l’OL prévoit de faire la fête, notamment parce qu’il s’agit aussi du retour du champion d’Europe au bercail, le gardien portugais Anthony Lopes.

Le stadium manager de l’OL, Xavier Pierrot, annonce également qu’il a fallu prendre en compte "le contexte international plus dramatique". Ainsi, une minute d’applaudissements "pour les victimes des derniers attentats" est prévue avant la rencontre.

Et les héros du quotidien seront au Parc OL : "On a décidé d’inviter pour le match de dimanche soir les personnes qui sont là pour aider la population. On a sollicité les pompiers, les policiers, des agents des collectivités locales…", poursuit Xavier Pierrot qui attend une affluence de 20 000 spectateurs.

Enfin, dernier détail, la nouvelle pelouse a été posée. Elle sera praticable mais Xavier Pierrot prévient que sa couleur et sa teinte ne seront pas très engageantes. "La pelouse sera mieux pour le match contre Caen et parfaite pour le match contre Bordeaux et la Ligue des Champions", conclut le stadium manager.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jeansais le 28/07/2016 à 18:33

On ne fait plus une minute de silence pour commémorer les victimes mais on applaudit..?
Pourtant le silence est solennel et les applaudissements sont plutôt festifs...mais comment faire se recueillir un public braillard ?

Signaler Répondre

avatar
ZITELLONNE le 28/07/2016 à 16:00

Il faut effectivement un courage politique

Signaler Répondre

avatar
mieux le 28/07/2016 à 14:25

Tous ces hommages sont nécessaires et bien émouvants, mais si l'on prenait les mesures courageuses (et anti-électorales) pour stopper ces attentats ce serait encore mieux.
Cependant le courage politique (ça fait bizarre, courage politique !!) manque.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.