Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

PATRICK KOVARIK / DR

ASSE - OL - Sidney Govou : “Gagner à Geoffroy-Guichard, un côté un peu jouissif”

PATRICK KOVARIK / DR

Dimanche soir (21h00), c’est le derby. L’Olympique lyonnais se déplace sur la pelouse de Geoffroy-Guichard en championnat. A cette occasion, deux anciens gones, Sidney Govou et Grégory Coupet ont accepté de revenir pour nous sur cette rencontre si particulière.

Les joueurs lyonnais et stéphanois ne le répètent jamais assez avant chaque rencontre opposant l’OL à Saint-Etienne : un derby est un match à part. "Tout est différent, l'engouement est différent, les supporters sont différents. C'est un match en dehors du championnat, ce n’est pas un match de championnat. On sait qu'il y aura une grosse ambiance, qu'il y aura de l'animosité, de la nervosité, tout joueur rêve de ce genre de match", se rappelle Sidney Govou.

 

L’ancienne légende de l’OL a gagné tous les derbys contre l’ASSE. Celui qui retient le plus son attention est évidemment la victoire 3-2 dans les arrêts de jeu à Geoffroy Guichard le 3 octobre 2004. "Gagner à Geoffroy-Guichard, c’est presque jouissif", nous indique-t-il.

 

"Voir les ponts avec des banderoles … c’est ça le derby !"

 

Grégory Coupet retient la ferveur de l’avant-match. Et notamment le trajet en bus de Lyon à Saint-Etienne. "L’arrivée au stade est beaucoup plus intense que lors des autres matchs. Généralement ça se fait plus ou moins de l’anonymat. Le fait de voir les ponts avec des banderoles, de voir les gens soit être contre vous ou soit être derrière vous, c’est assez sympa. Tu vois même sur des parkings d’entreprises des supporters lyonnais et stéphanois présents dans la même entreprise, c’est ça le derby !", nous confie l’ancien international de l’équipe de France.

 

Pour ces deux anciennes gloires du football lyonnais, le fait d’être originaire du Puy-en-Velay dans la Haute-Loire rajoute forcément du piquant aux confrontations entre ces deux clubs. "'ai mes amis qui sont encore là-bas. A la base, le Puy est plutôt une terre stéphanoise. On a réussi avec Greg à mettre un peu de Lyon là-bas", se félicite Sidney Govou.

 

Bruno Genesio ne doit pas se louper

 

Mais dimanche outre la rivalité entre l’OL et l’ASSE, cette rencontre est très importante d’un point de vue comptable. Avant ce duel, les joueurs de Bruno Genesio sont quatrièmes du championnat avec seulement 4 points d’avance (Ndlr : avec un match retard à jouer contre le FC Metz) sur son ennemi de toujours, les Verts. Pour l’ancien numéro 14 des Gones, Lyon doit d’ailleurs "regarder devant mais surtout derrière". 

 

Une défaite lyonnaise pourrait d’ailleurs fragiliser un peu plus Bruno Genesio après la défaite de la semaine dernière au Parc OL contre Lille et l’élimination cette semaine en Coupe de France sur la pelouse de l’OM. "La contestation pourrait être plus forte à l’encontre de Bruno Genesio. Notamment au niveau médiatique et populaire", nous confie d’ailleurs Grégory Coupet.

 

AMAURY MEYGRET



Tags : coupet | govou | derby | ol asse | Ligue 1 | Rivalité | ol | olympique lyonnais |

Commentaires 1

Déposé le 03/02/2017 à 09h31  
Par Point final Citer

Aulas roi du derby !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.