Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Givors : il sort de prison et s’empresse de menacer un policier au téléphone

Photo d'illustration - LyonMag

Un homme âgé de 51 ans a été interpellé puis jugé en comparution immédiate en ce début du mois de mars.

Habitant Givors, il venait de sortir de prison après 19 mois passés derrière les barreaux à Amiens. Et n'avait même pas attendu 10h de liberté qu'il appelait déjà le commissariat de la commune du sud de la Métropole de Lyon. Au fonctionnaire qui lui a répondu, il lui a demandé de transmettre un message à un policier, le nommant, et lui promettant de s'"occuper de lui".

 

Selon le Progrès, le quinquagénaire a ensuite expliqué au tribunal qu'il voulait s'occuper du policier sur le plan juridique. Une formulation malheureuse qui ne signifiait pas qu'il comptait passer à l'agression physique a-t-il martelé.

 

Le procureur a requis 2 mois de prison ferme et l'incarcération du Givordin. Ce dernier pourra finalement rester libre encore quelques temps, il démarre un nouveau travail ce mardi en Savoie. Un acte de réinsertion qui a trouvé grâce aux yeux des juges.


Commentaires 2

Déposé le 07/03/2017 à 12h13  
Par Soutien aux policiers. Citer

Après avoir lu cet article, vous comprendrez pourquoi les délinquants et criminels ne menacent jamais les juges...

Je rêve d'un monde où lorsqu'un juge appelle le 17, il tombe sur un répondeur...

Solidarité entière et indéfectible avec les policiers, gendarmes, militaires et pompiers.
Eux sont en première ligne.
Eux savent ce que veut dire barbarie.

Déposé le 07/03/2017 à 10h44   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par scoubidou38 Citer

On peu menacer un policier et s'en sortir avec un travail ,bravo la justice.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.