Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La fourrière sort sa matraque

La fourrière enlèvera 4 à 5 fois plus de voitures. Avec en prime des tarifs en hausse de 20%. Une rentrée sympa pour les automobilistes lyonnais ! Explications d’un responsable de la police municipale.

Pourquoi ce changement ?
Henri Fernandez : Parce qu’on a lancé un appel d’offres et parmi les cinq candidatsn, on a choisi la ESD. Cette société basée en région parisienne, va gérer l’enlèvement des véhicules et la gestion des dossiers, mais aussi des parcs à Lyon. En revanche ce marché n’a été signé que pour 9 mois, renouvelable 3 mois. La ville relancera alors une délégation de service publique qui prendra totalement en charge la gestion de la fourrière.
Il y aura plus de voitures mises en fourrière ?
Oui. Les cinq derniers mois, seulement 15 véhicules étaient mis en fourrière chaque jour car on était limité par notre contrat avec GDL qui assurait cette prestation. Alors que dès septembre, ESD va pouvoir enlever les voitures sans aucune restriction. Du coup, on va revenir à un fonctionnement normal, en enlevant 60 à 80 voitures par jour. Soit 4 à 5 fois plus de voitures enlevées.
Et les prix vont augmenter ?
Oui, les tarifs de la fourrière ont été revus à la hausse par le conseil municipal qui a souhaité aligner ses prix sur ceux des grandes villes comme Paris et Marseille. Bref, il faut maintenant compter 126 euros l’enlèvement au lieu de 105 avant. Soit une hausse de 20 %. Et 10 euros de frais de gardiennage par jour au lieu de 7 euros. Ce qui correspond à une hausse d’environ 30%
Comment on pourra récupérer sa voiture ?
La fourrière est ouverte du lundi au samedi de 7h30 à 21h et de 10h à 18h le dimanche et les jours fériés. Après, il faut savoir que si le véhicule n’a pas été retiré dans les 45 jours, soit on le revend si l’expert estime qu’il vaut plus de 700 euros, soit il est détruit.
Pourquoi matraquer les automobilistes lyonnais ?
Il ne s’agit pas de matraquer les automobilistes mais de les inciter à stationner correctement. Car l’objectif, ce n’est pas de gagner de l’argent, vu que ce service coûte cher. Mais de rendre la circulation plus facile à Lyon, notamment le matin, en éliminant les voitures gênantes.



Tags : fourrière |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.