Il renverse une étagère sur son ex mais n’est condamné que pour appels malveillants

Il renverse une étagère sur son ex mais n’est condamné que pour appels malveillants
Photo d'illustration - LyonMag

Le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône jugeait un homme âgé de 37 ans en cette fin de semaine.

Mercredi, il avait fait irruption chez son ex-compagne, avec qui les relations ont toujours été tendues, en témoigne un passage devant la justice il y a quelques mois pour violences.

Cette fois, l’homme, ivre, allait à nouveau se déchaîner, frappant et insultant son ancienne amante. Et lui renversant une étagère sur le dos (1 jour d’ITT).

Mais pour ces faits de violence, le trentenaire a été relaxé par la justice caladoise. Il n’a été condamné que pour des appels malveillants à 150 jours-amendes de 10 euros. La défense avait pourtant lu plusieurs SMS où l’ancien couple s’échangeait des mots doux plutôt que des menaces.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
@Roberto le 27/03/2017 à 22:45

Mais les juges ont toujours été de droite, la gauche ce n'est pas la justice mais l'éducation, le sociale, la santé .... La droite c'est l'argent (banquier, avocat, notaire) et la loi.

Signaler Répondre

avatar
antifn le 27/03/2017 à 14:01

et Roberto malade de la tète et imprégné d'une vilaine propagande

Signaler Répondre

avatar
Roberto le 27/03/2017 à 10:57

Justice laxiste, justice injuste, justice gauchiste !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.