Lyon : diabétique et audacieux, le cambrioleur rendait fou les policiers

Lyon : diabétique et audacieux, le cambrioleur rendait fou les policiers
Les policiers n'ont pas le droit de procéder à une arrestation dans le palais de justice - LyonMag

Ce Lyonnais n'a que 17 ans, mais n'a pas peur de jouer avec sa santé voire pire pour échapper à la police.

Le Progrès rapporte qu'il a maintes fois joué avec les forces de l'ordre cherchant à l'interpeller pour des faits de cambriolages et de vols survenus à Lyon, la Mulatière ou encore à Bron.


Arrêté une première fois le 21 janvier, le jeune diabétique avait délibérément surdosé son injection d'insuline lors de sa garde à vue pour filer à l'hôpital. Une hypoglycémie volontaire pour échapper à la garde à vue, c'est un premier tour de passe-passe à son actif.

Surpris en train de voler des effets personnels à l'hôpital Femme-Mère-enfant de Bron début mars, il avait là encore échappé à l'interpellation en jouant la carte de la santé défaillante.

Enfin, l'adolescent avait commis un ultime pied-de-nez ces derniers jours aux policiers qui ont tenté de l'arrêter au tribunal correctionnel où il était convoqué. Une procédure illégale qui a permis au jeune cambrioleur de saluer de loin les fonctionnaires restés dehors et de s'enfuir par une porte dérobée.

Il a finalement été interpellé ce lundi soir et a été présenté au parquet le lendemain avant d'être écroué. Pour éviter toute manipulation de sa part, ce sont les pompiers qui avaient procédé à son injection d'insuline.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.