Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Un historien lyonnais accusé du vol de plaques de pilotes américains

Photo d'illustration - DR

Cet ancien étudiant lyonnais, aujourd’hui historien, risque déjà gros aux États-Unis.

Élevé en Normandie, Antonin a grandi d’après les récits de guerre de son grand-père, infirmier pendant les bombardements. Adolescent, il parcourait déjà les champs de bataille dans le but d’y retrouver des objets datant de la Seconde guerre mondiale, révèle le Progrès.

 

Le quotidien affirme que l’ancien étudiant lyonnais est aujourd’hui accusé de vols dans un édifice des Archives nationales de l’État du Maryland, aux États-Unis. Selon l’accusation, le Français serait allé à plusieurs reprises dans ce bâtiment administratif situé à College Park. Il demandait alors à consulter des archives sur des pilotes décédés ayant combattu l’armée nazie.

 

Il lui est reproché d’avoir dérobé des plaques de pilotes américains dont l’avion s’était écrasé ainsi que d’autres documents pour ensuite les mettre en vente sur eBay ou de les avoir offertes à des musées en échange de faveurs. Pour ces accusations, l’historien de 32 ans risque jusqu’à 10 ans de prison.


Commentaires 2

Déposé le 18/06/2017 à 21h24  
Par kasneh Citer

Correctif: il ne s'agit pas d'une armée nazie mais allemande.
En effet, ne sont nazie que ceux qui étaient inscrit au NSDAP.

Déposé le 18/06/2017 à 19h58   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par histograve83 Citer

Honteux! S'il est coupable, on devrait le condamner à continuer à creuser bénévolement sur les sites archéologiques au bénéfice des musées qui ont été volés!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.