Le chef d’entreprise utilise du gaz lacrymogène après une altercation sur la route

Le chef d’entreprise utilise du gaz lacrymogène après une altercation sur la route
Photo d'illustration - LyonMag

Un homme âgé d’une quarantaine d’années a été interpellé à deux reprises cette semaine.

La première fois, mardi, juste après les faits qui lui étaient reprochés.

Lundi soir, ce chef d’entreprise originaire de Chassagny dans le Rhône, aurait utilisé un pistolet lacrymogène sur deux automobilistes après une rixe sur la route à Vienne. Ses deux victimes, un couple qui lui faisait remarquer qu’il roulait trop vite, ont obtenu 3 jours d’ITT.

Face aux enquêteurs, il avait une première fois indiqué qu’il s’agissait de son frère, et que lui n’avait rien à se reprocher. Mais la police lui a finalement demandé de revenir deux jours plus tard. Là, le quadragénaire a reconnu partiellement les faits, niant avoir utilisé un pistolet lacrymogène, évoquant plutôt un banal aérosol selon le Progrès.

Présenté au parquet, il sera jugé prochainement.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le doigt le 19/09/2017 à 15:13
dbx4818 a écrit le 19/09/2017 à 15h06

En même temps, face à certains individus qui n'hésitent pas à vous menacer physiquement, voire vous faire une queue de poisson et vous "bloquer" sur la route pour en découdre suite à une broutille (appel de phare, klaxon ...) je ne vois pas bien où est le problème de riposter avec du gaz lacrymo, que ce soit avec un aérosol ou même un pistolet dédié... qui n'a rien à voir avec un pistolet létal. Entre ça et se faire fracasser, vous choisiriez quoi?

je choisirai... je ne sais pas


mais je n ai pas d arme meme defensive dans ma voiture


mais vous avez raison, on ne sait pas ce qui c est passé exactement, si ca se trouve, il était menacé!!
... mais vu qu il a deja eu des antécédents... la meme semaine, ca ne joue pas en sa faveur!

Signaler Répondre

avatar
dbx4818 le 19/09/2017 à 15:06

En même temps, face à certains individus qui n'hésitent pas à vous menacer physiquement, voire vous faire une queue de poisson et vous "bloquer" sur la route pour en découdre suite à une broutille (appel de phare, klaxon ...) je ne vois pas bien où est le problème de riposter avec du gaz lacrymo, que ce soit avec un aérosol ou même un pistolet dédié... qui n'a rien à voir avec un pistolet létal. Entre ça et se faire fracasser, vous choisiriez quoi?

Signaler Répondre

avatar
Stop le 17/09/2017 à 20:01

comment ont il pu lui faire remarquer qu'il roulait trop vite ?

En général les gens pressé ne s’arrêtent pas.

Signaler Répondre

avatar
Paco de C. le 17/09/2017 à 11:57
Constat alarmant ! a écrit le 16/09/2017 à 18h52

Je conduit depuis presque 40 ans. Expérience qui me permets de prendre du recul et dresser un constat alarmant.

Un constat qui peut se résumer en une question :
comment la majorité des usagers de la route, ont-il fait pour avoir leur permis ?

Entre ceux qui roulent en permanence sur la voie du milieu ou celle de gauche et gênent la circulation des autres usagers...

Entre ceux qui ne démarrent au feux que sous les klaxons, parce qu'ils ne regardent pas le feux tricolore, puis dépassent les limitations de vitesses...

Entre ceux qui téléphonent, envoient des textos ou tiennent leur téléphone entre leur jambes pour le mode GPS, zigzaguent ou ralentissent le nez entre leurs jambes...

Les piétons et cyclistes ? Mon dieu...

Mêmes comportements, la vitesse en moins !
Oreillettes bien enfoncées dans les oreilles, téléphone à la main, feux grillés et stop non marqués...

Le pire c'est quand ils sont surpris par votre présence, donc qu'ils ne sont pas seuls sur la route.
Ils vous font alors des doigts et vous gueulent dessus !!

Sortir la boite à gifles pour remettre les idées en place a ces boubourses ?

Inutile, d'auteurs d'infractions ils passeront pour victimes.

Tout système se régule.
Preuve en est avec l'augmentation du nombre de blessés et de morts dans les piétons et cyclistes.

100 % avec vous. Par contre cette rentrée j'ai décidé de ressortir la boite à gifles.

Signaler Répondre

avatar
chris le 16/09/2017 à 23:27

Le sport à la mode en ce moment : griller les feux rouges. Et oui, les feux tricolores sont facultatifs pour beaucoup de "conducteurs".

Signaler Répondre

avatar
Constat alarmant ! le 16/09/2017 à 18:52

Je conduit depuis presque 40 ans. Expérience qui me permets de prendre du recul et dresser un constat alarmant.

Un constat qui peut se résumer en une question :
comment la majorité des usagers de la route, ont-il fait pour avoir leur permis ?

Entre ceux qui roulent en permanence sur la voie du milieu ou celle de gauche et gênent la circulation des autres usagers...

Entre ceux qui ne démarrent au feux que sous les klaxons, parce qu'ils ne regardent pas le feux tricolore, puis dépassent les limitations de vitesses...

Entre ceux qui téléphonent, envoient des textos ou tiennent leur téléphone entre leur jambes pour le mode GPS, zigzaguent ou ralentissent le nez entre leurs jambes...

Les piétons et cyclistes ? Mon dieu...

Mêmes comportements, la vitesse en moins !
Oreillettes bien enfoncées dans les oreilles, téléphone à la main, feux grillés et stop non marqués...

Le pire c'est quand ils sont surpris par votre présence, donc qu'ils ne sont pas seuls sur la route.
Ils vous font alors des doigts et vous gueulent dessus !!

Sortir la boite à gifles pour remettre les idées en place a ces boubourses ?

Inutile, d'auteurs d'infractions ils passeront pour victimes.

Tout système se régule.
Preuve en est avec l'augmentation du nombre de blessés et de morts dans les piétons et cyclistes.

Signaler Répondre

avatar
Permis le 16/09/2017 à 17:26

Prochainement... Ca veut dire en juin, non?

En attendant, le gars va continuer sa petite vie tranquillement

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.