Gifle et flashball : la Villeurbannaise agressée par son ex-belle famille

Gifle et flashball : la Villeurbannaise agressée par son ex-belle famille
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mercredi, un homme et son frère aîné étaient jugés à Lyon.

Ils étaient soupçonnés d'avoir martyrisé une femme le 27 octobre dernier à Villeurbanne. Cette dernière était venue s'expliquer avec son ex beau-père, mais était tombée dans un guet-apens. Sur place, elle se retrouve face à toute son ex-belle famille qui lui reproche d'avoir un nouveau compagnon qui maltraiterait ses enfants. On apprendra plus tard que le jeune fils avait menti dans ses déclarations.

Pour faire peur à la femme, son ex, aidé de son frère, ont distribué une gifle et une tape derrière la nuque. Selon le Progrès, un flashball a même été dégainé pour la terroriser et la dissuader de mêler la police à l'histoire.

Le frère aîné a écopé de 12 mois de prison avec sursis puisque c'est lui qui braquait le flashball. L'autre frère, ancien compagnon de la victime, a été condamné à 9 mois avec sursis.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Brigitte007 le 11/11/2017 à 22:51

Super. .. ils ont pris que dalle! Dégoûtant! Elle a intérêt de déménager parce que tant qu'ils l'a tuent pas, ils seront pas inquiétés!

Signaler Répondre

avatar
Enjoy ! le 09/11/2017 à 14:23
toujours pareil a écrit le 09/11/2017 à 10h19

Si je comprends bien la victime reste la victime et les agresseurs n'ont rien la justice en France est grandiose

Ne vous inquiétez pas, les prisons sont pleines, et lorsque les condamnés ressortent, il arrive qu'ils soient encore plus des bêtes sauvage qui de toutes manières auront toutes les chances de ne pas retrouver d'emploi !
Enjoy !

Signaler Répondre

avatar
Maframie le 09/11/2017 à 14:00

À quoi sert de porter plainte ils ressortent tous avec du sursis

Signaler Répondre

avatar
Madame Irma le 09/11/2017 à 11:37

une tape derriere la nuque la belle affaire

Signaler Répondre

avatar
kubrik le 09/11/2017 à 11:17

Une famille belle comme une communauté !

Signaler Répondre

avatar
BABALLS le 09/11/2017 à 10:56

Comment se sont ils procurés cette arme ?

Signaler Répondre

avatar
toujours pareil le 09/11/2017 à 10:19

Si je comprends bien la victime reste la victime et les agresseurs n'ont rien la justice en France est grandiose

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.