Bruno Benoit, historien : "L'Homme clé pour comprendre Lyon, c'est Joseph Chalier"

L'historien et professeur émérite de l'IEP de Lyon, Bruno Benoit, était l'invité ce vendredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Bruno Benoit, historien : "L'Homme clé pour comprendre Lyon, c'est Joseph Chalier"
Bruno Benoit - LyonMag

Bruno Benoit, qui a publié en novembre un nouvel ouvrage, Lyon, la Révolution, le Consulat et l'Empire, a donné quelques détails sur son livre et cette période de la Capitale des Gaules. "C'est dans la présentation que le livre innove. Il se présente sous trois parties : les dates fondamentales, les acteurs – une vingtaine, et puis les grands débats de l'époque", a-t-il détaillé.

Sur les personnages clés, l'historien est revenu sur plusieurs d'entre eux. "Joseph Fouché, je lui mets comme titre 'la persécution'. Il est un ancien religieux qui abandonne l'habit et qui veut la régénération républicaine. Quand il arrive à Lyon, il est persuadé que cette ville est habitée que par des contre-révolutionnaires. Avec Collot d'Herbois, il est l'homme fort de la répression lyonnaise entre octobre 1793 et mars 1794 qui a fait 1 850 morts." Et d'ajouter que "l'homme clé pour comprendre Lyon, puisque la Révolution est un moment fondateur, c'est Joseph Chalier. C'est un personnage qui va marquer ce que l'on appelle 'les exagérés'. À chaque mouvement social à Lyon, son image revient et hante les Lyonnais. Il est à l'origine de cette répression et sera le premier guillotiné de Lyon en juillet 1793. Lors des 'Voraces', en 1848, on pense à Joseph Chalier, quand il y a les anarchistes qui assassinent Carnot, on le revoit, et même en 1968, c'est encore son image qui, en quelque sorte, hante la bourgeoisie lyonnaise", a raconté Bruno Benoit.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

Tags :

bruno benoit

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.