Trois médecins jugés après la mort d'un enfant

Bruno Massenavette, 49 ans, Gilles Pasticier, 39 ans, et Chrystèle Budin, 34 ans, comparaitront pour "homicide involontaire" devant le tribunal correctionnel de Lyon, après la mort de Nizar, 13 ans, en avril 2001. Après 7 ans de procédure, ces médecins des hôpitaux Lyon Sud et Debrousse, sont accusés d'avoir mal diagnostiqué l'état de l’enfant. Selon eux, Nazir souffrait d’une gastro-entérite alors qu’il était en fait atteint d’une péritonite, ce qui nécessitait une opération d'urgence.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.