Intoxication au monoxyde de carbone dans une crèche et des appartements d'Amplepluis

Intoxication au monoxyde de carbone dans une crèche et des appartements d'Amplepluis
Image d’illustration - LyonMag

Mercredi après-midi, une intoxication collective au monoxyde de carbone est suspectée dans la crèche d'Amplepluis puis dans l'immeuble qui l'abritait.

 Le personnel de la crèche avait alerté les pompiers vers 16h. Cinq jeunes enfants se plaignaient alors de maux de tête. Quelques instants plus tard, dans le même immeuble situé rue Paul-Delagoutte, une mère et ses deux enfants (dont un nourrisson) "manifestent les mêmes symptômes" rapporte Le Progrès. Transportés vers les hôpitaux de Bron (HFME), Roanne et Villefranche, tous les enfants ont pu quitter l'hôpital vers minuit. Seul le nourrisson a été gardé sous surveillance.

Les habitants de l'immeuble, d'abord confinés, ont été par la suite évacués vers un local municipal afin de laisser les pompiers effectuer des contrôles dans l'ensemble du bâtiment et de la crèche. N'ayant pas trouvé l'origine des émanations de monoxyde de carbone mercredi, l'immeuble a été fermé toute la nuit. De nouvelles mesures ont dû être effectuées avec un chauffagiste ce jeudi matin.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.