Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

OL – Amiens SC : Lyon ne veut plus lâcher le podium

LyonMag

Ce samedi à 17 heures, l'OL reçoit Amiens au Groupama Stadium.

A six journées de la fin du championnat, les Lyonnais ne comptent pas laisser une miette dans le duel à distance avec Marseille pour la course au podium.
Alors que cela semblait invraisemblable avant le match remporté face à l'OM, les hommes de Bruno Génésio sont parvenus à passer devant leur rival olympien en l'espace de trois rencontres. Ils abordent ce match face à Amiens dans la peau du chassé, eux qui aiment tant arborer celle du chasseur.

 

Mais les Rhodaniens entament cette dernière ligne droite dans les meilleures dispositions. En plus de la confiance engrangée grâce aux 4 succès de rang en championnat, ils se présenteront avec un effectif de nouveau au complet. En convalescence depuis sa blessure dans le derby, il y a un mois et demi, le capitaine Nabil Fekir fait son grand retour dans le groupe, lui qui postule toujours pour disputer le mondial avec l'équipe de France. En conférence de presse, le coach lyonnais a confirmé que son meneur de jeu était opérationnel : "il retrouve toutes ses sensations" a-t-il ajouté.


Le 4-4-2 en losange reconduit


Armé de toutes ses forces vives, Bruno Génésio pourra compter sur un Memphis Depay étincelant lors de ses dernières sorties. Mais c'est dans une position plus axiale qu'à l'accoutumée que le Néerlandais a brillé. Associé à Bertrand Traoré face à Metz, il devrait être reconduit au même poste face à Amiens. "Ça lui permet aussi d'être déchargé de certaines tâches défensives", soutient le technicien de l'OL.
Auteurs d'un match convaincant dimanche dernier, les joueurs lyonnais devraient évoluer dans le même système de jeu.

Utilisé à maintes reprises au cours de la saison 2013-2014, le 4-4-2 en losange refait surface dans les rangs rhodaniens. Au-delà de l'animation offensive, c'est aussi le milieu de terrain qui a convaincu Bruno Génésio : "ce qui m'a fait pencher vers ce système, c'est aussi la performance des trois autres milieux de terrain, que ce soit Lucas (Tousart), Houssem (Aouar), Tanguy (Ndombele), ou Jordan (Ferri) lorsqu'il joue."


Renverser un bloc amiénois compact


Si dans ce dispositif, les coéquipiers d'Anthony Lopes sont parvenus à balayer la lanterne rouge de Ligue 1, l'opposition devrait être toute autre au Groupama Stadium. Pointés à la 13ème place, les Picards possèdent toutefois la 3ème défense de Ligue 1. Or le maintien dans l'élite n'en est pas pour autant acquis pour les anciens coéquipiers de Tanguy Ndombele. Performants à l'extérieur, ils compteront sur leur homme fort Gael Kakuta pour créer l'exploit. Ils seront revanchards après un match aller renversant où l'OL et Houssem Aouar étaient parvenus à l'emporter dans les derniers instants, au Stade de la Licorne.


Côté rhodanien, un faux pas n'est pas permis pour continuer à rêver d'un retour en ligue des champions. C'est justement l'objectif fixé par Jean-Michel Aulas en début de saison, conscient des enjeux à la fois sportifs et économiques d'une participation à la plus grande des compétitions européennes.



Tags : ol | olympique lyonnais |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.