Lyon : on lui refuse un verre d'eau à l'hôpital, il blesse quatre personnels soignants

Lyon : on lui refuse un verre d'eau à l'hôpital, il blesse quatre personnels soignants
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mercredi, un homme âgé d'une vingtaine d'années était jugé au tribunal correctionnel de Lyon.

Cet habitant de Tassin portait encore les stigmates de la bagarre qui l'avait conduit samedi à l'hôpital Saint-Joseph Saint-Luc.

Hagard sur un brancard, il avait réclamé un verre d'eau. Ce qui lui a été refusé par le personnel soignant, qui lui a expliqué qu'en attendant le retour des examens et une potentielle opération à venir, il ne pouvait ni boire, ni manger.

Agité par l'alcool et le cannabis consommés, ainsi que par les importantes blessures à la tête subies, l'individu s'était alors énervé, blessant quatre personnes dont un infirmier qui a eu les ligaments du pouce arrachés (de 5 à 21 jours d'ITT).
Pour le maîtriser, pas moins de 10 personnes seront appelées à la rescousse.

Durant l'audience, Mohamed B. s'est excusé, expliquant ne se souvenir de rien. Il a ensuite fondu en larmes, poussant l'une de ses victimes infirmières à traverser la salle pour lui donner un mouchoir.

Un geste qui aura ému tout le monde, et peut-être même le juge qui a prononcé une peine de 8 mois de prison dont 4 avec sursis. Le prévenu a désormais l'interdiction de paraître à l'hôpital du 7e arrondissement de Lyon et a l'obligation de réaliser un stage citoyen et de trouver un travail.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
euh le 06/05/2018 à 12:15

Euh excusez moi mais mohamed c est pas super français !! Plutôt Pierre Paul Jacques ou Christine... voilà des prénoms bien français .

Signaler Répondre

avatar
le prenom le 05/05/2018 à 19:14

Et oui lisez bien l article ! Il ne s’appelle pas Donald .. donc personne ne sera étonné.. tjs les mêmes gangrènes !!!

Signaler Répondre

avatar
cWal le 05/05/2018 à 18:24
Le grand bond en avant a écrit le 03/05/2018 à 11h35

Il s'appelle Donald, comment allez vous réussir à éviter son chemin maintenant que vous connaissez son nom ?

Non, pas Donald, l'article parle d'un Mohamed B. Un français quoi, Donald ça sonne plus anglais...

Signaler Répondre

avatar
Veritas le 05/05/2018 à 07:41

Vingt ans et déjà une telle agressivité ! C’est sûr avec un comportement comme cela ce sera une chance pour la France et les personnes qui croiserons son chemin !

Signaler Répondre

avatar
Cisou le 04/05/2018 à 13:05

Perso, je trouve le jugement très dure, il faut qu il travaille.

Signaler Répondre

avatar
sean penn le 03/05/2018 à 20:03

Il vient à l'hôpital Pour se faire opérer mais, bourrée raide et le pire il défonce tout le personnel hospitalier et comme d'habitude au tribunal il s'excuse voilà qu'est-ce qu'on peut faire avec des sales gamin comme ça et, un jour ou l'autre il recommencera c'est comme ça

Signaler Répondre

avatar
Ocb le 03/05/2018 à 13:22

Pas de travail, 20 ans (donc pas de rsa)
... Donc pas de ressources
.... Et pourtzt, des fonds pour se procurer drogue et alcool.... Y a pas un loup dans ceete histoire?

Signaler Répondre

avatar
Parce que c'est notre projeeet ! le 03/05/2018 à 11:37

Alcool, cannabis, il serait peut être temps de mettre des amendes et interdire de circuler sur la voie publique/espaces publiques quand on est au dessus de la limite !

Signaler Répondre

avatar
Stop le 03/05/2018 à 11:36

Je ne comprends pas pourquoi il était à l’hôpital s'il avait la force de 10 hommes ????

Signaler Répondre

avatar
Le grand bond en avant le 03/05/2018 à 11:35
JAKEZ. a écrit le 03/05/2018 à 08h47

VOUS POURRIEZ DONNER LE NOM DE LA PERSONNE POUR QUE NOUS ÉVITIONS DE CROISER SON CHEMIN.
MERCI DE VOTRE REPONSE.

Il s'appelle Donald, comment allez vous réussir à éviter son chemin maintenant que vous connaissez son nom ?

Signaler Répondre

avatar
Allomamanc’estpasdemafaute le 03/05/2018 à 11:28

Le titre de l’article ne correspond pas aux faits relatés. On a l’impression que c’est l’hôpital qui est en cause alors que c’est tout l’inverse.... belle objectivité

Signaler Répondre

avatar
flutersa le 03/05/2018 à 09:54

pauvre bichette , il en a pleuré et il ne se souvient de rien...
Un stage citoyen... voilà qui va certainement changer cette personne.... et quelle sanction !!

Signaler Répondre

avatar
Tristesse le 03/05/2018 à 09:13

"Un geste qui aura ému tout le monde, et peut-être même le juge qui a prononcé une peine de 8 mois de prison dont 4 avec sursis. Le prévenu a désormais l'interdiction de paraître à l'hôpital du 7e arrondissement de Lyon et a l'obligation de réaliser un stage citoyen et de trouver un travail."

Pour une fois que Lyonmag manie l'ironie justement.

Signaler Répondre

avatar
KEPLO le 03/05/2018 à 09:09
JAKEZ. a écrit le 03/05/2018 à 08h47

VOUS POURRIEZ DONNER LE NOM DE LA PERSONNE POUR QUE NOUS ÉVITIONS DE CROISER SON CHEMIN.
MERCI DE VOTRE REPONSE.

Je ne comprends pas le sens de ce commentaire....

Signaler Répondre

avatar
JAKEZ. le 03/05/2018 à 08:47

VOUS POURRIEZ DONNER LE NOM DE LA PERSONNE POUR QUE NOUS ÉVITIONS DE CROISER SON CHEMIN.
MERCI DE VOTRE REPONSE.

Signaler Répondre

avatar
lyyyyooonnn le 03/05/2018 à 08:20

Sortez les violons j’en ai la larme à l’œil moi aussi

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.