Beaujolais : le négociant en vin condamné pour ne jamais avoir livré des bouteilles de Château Pétrus

Beaujolais : le négociant en vin condamné pour ne jamais avoir livré des bouteilles de Château Pétrus
Photo d'illustration - DR

Il a écopé de 2 mois de prison avec sursis.

Un négociant en vins travaillant dans le Beaujolais et l'agglomération lyonnaise était jugé ce mardi à Villefranche-sur-Saône. Il avait escroqué un couple originaire des Deux-Sèvres en octobre 2017.

A l'approche de Noël, la femme avait voulu faire une belle surprise à son mari : deux bouteilles de Château Pétrus qu'elle avait débusqué pour 2800 euros sur le Bon Coin. Elle avait réalisé le virement sur le compte du négociant, mais ce dernier ne lui avait jamais envoyé le vin.

Le couple avait porté plainte, obtenu un remboursement partiel de 1000 euros. Mais le vendeur de vins avait juré s'être trompé dans ses livraisons, et que les bouteilles de Château-Pétrus existaient réellement. Ce dont doutaient les enquêteurs.

En plus de sa condamnation à de la prison avec sursis, il devra rembourser le reste du préjudice matériel au couple, soit 1800 euros. Par contre, ses victimes ont été déboutées de leur demande de dommages et intérêts.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Laurent69 le 20/06/2018 à 09:29

Encore le Bon Coin ...

c'est vraiment donner le bâton pour se faire battre

La plupart des arnaqueurs y ont un pied à terre !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.