Michel et Augustin ferme la Bananeraie, son bureau à Lyon

Michel et Augustin ferme la Bananeraie, son bureau à Lyon
DR

Depuis 2014, la marque Michel et Augustin pouvait compter sur la Bananeraie, ses bureaux lyonnais situés 5 rue de Nuits dans le 4e arrondissement.

Dégustations, conférences, portes ouvertes, tout était fait pour promouvoir les produits des "trublions du goût".
Mais cette aventure à Lyon prend fin. D’ici le mois de juillet, les locaux, qui avaient accueilli 2500 personnes depuis leur ouverture, seront fermés et les deux salariés poursuivront leurs missions en télétravail.

Sans la Bananeraie, Michel et Augustin se retrouve sans bureau dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. C’était l’unique antenne française hors Paris de la marque de produits alimentaires qui réalise un chiffre d'affaire annuel de 50 millions d'euros.

L’origine de cette fermeture se trouve peut-être derrière l’arrivée récente de Danone au capital. Le groupe avait racheté 40% des parts, encourageant les dirigeants de Michel et Augustin à se tourner vers le marché américain. D’où le siège à New York qui lui, contrairement à celui de Lyon, restera bien ouvert.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Boycott le 26/06/2018 à 08:46
ben ca a écrit le 26/06/2018 à 07h43

Entre Lyon et New York ils ont fait leur choix. Le truc c'est le marketing et rien d'autre alors le potentiel de Lyon ne vaut pas celui de New York. Sauf pour démarrer bien sûr, quand ils en ont besoin. Du beau foutage oui.

Ce ne sont pas des fans de Fillon l'escroc pour rien.

Signaler Répondre

avatar
ben ca le 26/06/2018 à 07:43

Entre Lyon et New York ils ont fait leur choix. Le truc c'est le marketing et rien d'autre alors le potentiel de Lyon ne vaut pas celui de New York. Sauf pour démarrer bien sûr, quand ils en ont besoin. Du beau foutage oui.

Signaler Répondre

avatar
Propalestinien le 25/06/2018 à 10:40

Déjà leurs produits étaient cher, cela me fera une bonne raison pour ne plus en acheter !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.