OL-OM : prison avec sursis pour un supporter marseillais

OL-OM : prison avec sursis pour un supporter marseillais
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mardi, trois personnes étaient jugées en comparution immédiate à Lyon, après les incidents qui ont émaillé la rencontre entre l’OL et l’OM dimanche soir.

Un homme âgé de 31 ans, supporter marseillais, avait bravé l'arrêté préfectoral interdisant aux sympathisants du club phocéen de se rendre au Groupama Stadium. Repéré par les stadiers, il avait été invité à quitter les lieux pour éviter tout incident. Il a alors répondu au policier : "je suis un gitan, je vais te fumer et te retrouver ! ». Ce mardi, il a été condamné à deux mois de prison avec sursis, une interdiction d'assister à un match de l'OM et à 400 euros d'amende.

De plus, un supporter lyonnais de 31 ans également, qui avait lancé une bouteille sur un fan de l'OM a écopé d’une amende de 300 euros. Il avait visé un Marseillais qui célébrait l'égalisation de Florian Thauvin, lui causant une plaie au front soignée par un point de suture.

Enfin, un dernier fan rhodanien qui avait secoué un Marseillais a été relaxé par le tribunal. Sa victime n’ayant pas porté plainte.

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Simple le 28/09/2018 à 17:43
J Lutars a écrit le 28/09/2018 à 13h25

c'est deja le cas, il ne faut pas caricaturer le public de l'OL au motif que 2-300 individus n'ont rien a faire dans le stade

ils ne représentent pas grand chose rapportés au dizaines de milliers qui viennent assister aux matchs

"au motif que 2-300 individus n'ont rien a faire dans le stade"

Et bien il suffit de ne pas les laisser rentrer !!!

Signaler Répondre

avatar
Euh... le 28/09/2018 à 17:19
J Lutars a écrit le 28/09/2018 à 13h25

c'est deja le cas, il ne faut pas caricaturer le public de l'OL au motif que 2-300 individus n'ont rien a faire dans le stade

ils ne représentent pas grand chose rapportés au dizaines de milliers qui viennent assister aux matchs

Euh....et bien non, il n'y a pas moins de 9 000 supporters déclarés et reconnus en 12 groupes par l'OL aux 4 coins du stade !
Pas moins de 20% de ceux qui assistent à un match, avec un taux moyen de 45 000 places.
Et ces individus sont toujours au garde à vous les jours de matchs !

Mais comme toujours, vous essayez de minorer et minimiser les faits.

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 28/09/2018 à 16:13
J Lutars a écrit le 28/09/2018 à 13h25

c'est deja le cas, il ne faut pas caricaturer le public de l'OL au motif que 2-300 individus n'ont rien a faire dans le stade

ils ne représentent pas grand chose rapportés au dizaines de milliers qui viennent assister aux matchs

Hélas non ça n'est pas le cas,je suis abonné depuis de nombreuses années et tous les kops sont clairement d'extrême droite et le revendiquent...et le pire ça n'est pas lorsque l'on joue à domicile,mais les déplacements...

Signaler Répondre

avatar
FY le 28/09/2018 à 14:12
1950 a écrit le 26/09/2018 à 15h22

"les smigs"?... tu veux dire le smic, papy?

oup's!! trop fort, gamin !

Signaler Répondre

avatar
je dis ça... le 28/09/2018 à 13:46
Cours toujours a écrit le 26/09/2018 à 18h49

Et pendant ce temps là, l'OL cour désespérément après les palmarès de l'ASSE et de l'OM

On est encore loin des années VA-OM, c'est clair...

Signaler Répondre

avatar
J Lutars le 28/09/2018 à 13:25
kamel69110 a écrit le 28/09/2018 à 13h03

À quand des kops apolitiques à Lyon
Ni fafs ni antifas
Juste des amoureux de l'OL
Imaginez un peu l'ambiance si les virages étaient ouverts à tous

c'est deja le cas, il ne faut pas caricaturer le public de l'OL au motif que 2-300 individus n'ont rien a faire dans le stade

ils ne représentent pas grand chose rapportés au dizaines de milliers qui viennent assister aux matchs

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 28/09/2018 à 13:03

À quand des kops apolitiques à Lyon
Ni fafs ni antifas
Juste des amoureux de l'OL
Imaginez un peu l'ambiance si les virages étaient ouverts à tous

Signaler Répondre

avatar
Cours toujours le 26/09/2018 à 18:49
mouarff a écrit le 26/09/2018 à 17h13

Non content d'avoir pris une raclée footbalistique puis dans les tribunes, voilà que les marseillais prennent aussi une raclée judiciaire.

S'ils continuent, les stéphanois vont passer pour des prix nobels d'intelligence à côté d'eux.

Et pendant ce temps là, l'OL cour désespérément après les palmarès de l'ASSE et de l'OM

Signaler Répondre

avatar
Baballe le 26/09/2018 à 17:41
mouarff a écrit le 26/09/2018 à 17h13

Non content d'avoir pris une raclée footbalistique puis dans les tribunes, voilà que les marseillais prennent aussi une raclée judiciaire.

S'ils continuent, les stéphanois vont passer pour des prix nobels d'intelligence à côté d'eux.

En même temps on est sur dans voir dans vos rang des prix Nobel.

Signaler Répondre

avatar
mouarff le 26/09/2018 à 17:13

Non content d'avoir pris une raclée footbalistique puis dans les tribunes, voilà que les marseillais prennent aussi une raclée judiciaire.

S'ils continuent, les stéphanois vont passer pour des prix nobels d'intelligence à côté d'eux.

Signaler Répondre

avatar
Ca sonne vraiment creux le 26/09/2018 à 16:22
Justice 69 a écrit le 26/09/2018 à 16h01

Exact !
Quand on se fait voler, on accuse pas le volé de se défendre d'être volé.
Les marseillais doivent être condamnés pour ne pas avoir respecté la loi.

Entendre parler un supporter de l'OL de respect de la loi c'est un peu comme si un boucher vous vantait le régime végétarien.

Signaler Répondre

avatar
Baballe le 26/09/2018 à 16:06
1950 a écrit le 26/09/2018 à 15h22

"les smigs"?... tu veux dire le smic, papy?

SMIG ou SMIC ça ne change rien au fait que les supporters de foot soient des boeufs

Signaler Répondre

avatar
Justice 69 le 26/09/2018 à 16:01
Hooligone a écrit le 26/09/2018 à 11h02

En définitif, si les supporters marseillais avaient respecté les lois françaises, en l'espèce l'arrêté préfectoral, aucun incident serait à déplorer et personne n'aurait parlé de l'édito idiot des badgones.

Exact !
Quand on se fait voler, on accuse pas le volé de se défendre d'être volé.
Les marseillais doivent être condamnés pour ne pas avoir respecté la loi.

Signaler Répondre

avatar
1950 le 26/09/2018 à 15:22
FY a écrit le 26/09/2018 à 13h22

C'est pas du sport , c'est du "cirque" qui remplis les poches des boss avec les smigs des du publics ...des veaux qui disait

"les smigs"?... tu veux dire le smic, papy?

Signaler Répondre

avatar
FY le 26/09/2018 à 13:22
Question? a écrit le 26/09/2018 à 12h56

incapacité à se mélanger. . Il est où le sport dans tout ça?

C'est pas du sport , c'est du "cirque" qui remplis les poches des boss avec les smigs des du publics ...des veaux qui disait

Signaler Répondre

avatar
Question? le 26/09/2018 à 12:56
Oubli a écrit le 26/09/2018 à 12h41

Ce dont on oublie de parler c'est que ce sont les instances qui ont interdit le déplacement des marseillais. La conséquence est que des marseillais (ou sympathisants) se sont quand même procurés des billets, se sont retrouvés mélangés aux spectateurs locaux, et que ça a dérapé.

Difficile aussi pour les autorités d'intervenir dans ce genre d'espaces où les gens sont mélangés... alors qu'un déplacement encadré et "ciblé" (c'est a dire dans une zone visiteur) aurait évité tout cela. Cela rappelle aussi le match contre Besiktas... au final rien de plus dangereux que de mélanger deux publics (d'où l'intérêt de séparer)

incapacité à se mélanger. . Il est où le sport dans tout ça?

Signaler Répondre

avatar
Oubli le 26/09/2018 à 12:41

Ce dont on oublie de parler c'est que ce sont les instances qui ont interdit le déplacement des marseillais. La conséquence est que des marseillais (ou sympathisants) se sont quand même procurés des billets, se sont retrouvés mélangés aux spectateurs locaux, et que ça a dérapé.

Difficile aussi pour les autorités d'intervenir dans ce genre d'espaces où les gens sont mélangés... alors qu'un déplacement encadré et "ciblé" (c'est a dire dans une zone visiteur) aurait évité tout cela. Cela rappelle aussi le match contre Besiktas... au final rien de plus dangereux que de mélanger deux publics (d'où l'intérêt de séparer)

Signaler Répondre

avatar
69 le 26/09/2018 à 12:07

Bad gones venez ds les kartier à Lyon ci vv êtes des hommes

Signaler Répondre

avatar
On croit rêver le 26/09/2018 à 11:37
Hooligone a écrit le 26/09/2018 à 11h02

En définitif, si les supporters marseillais avaient respecté les lois françaises, en l'espèce l'arrêté préfectoral, aucun incident serait à déplorer et personne n'aurait parlé de l'édito idiot des badgones.

Comme si les bourrins de l'OL avaient besoin des Marseillais pour provoquer des incidents?

Signaler Répondre

avatar
Hooligone le 26/09/2018 à 11:02

En définitif, si les supporters marseillais avaient respecté les lois françaises, en l'espèce l'arrêté préfectoral, aucun incident serait à déplorer et personne n'aurait parlé de l'édito idiot des badgones.

Signaler Répondre

avatar
BG87 le 26/09/2018 à 10:53

Bien visé le Lyonnais !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.