Coupe de France : l'OL doit aborder Amiens comme le derby

Coupe de France : l'OL doit aborder Amiens comme le derby
Bruno Génésio - LyonMag

Après un week-end riche en émotions, l'OL retrouve la Coupe de France ce jeudi à 21h.

Les Lyonnais se déplacent à Amiens, un adversaire qu'ils ont déjà éliminé en Coupe de la Ligue et qu'ils retrouveront dimanche en championnat.

Comme trop souvent depuis le début de la saison, on est en droit de se demander à quoi va ressembler cette rencontre. Les Gones auront-ils la même envie que celle affichée dimanche à Geoffroy-Guichard ou l'apathie inquiétante mise en avant lors de l'élimination à domicile en Coupe de la Ligue contre Strasbourg ? "Il faut préparer ce match de la même façon que le derby. Si on veut progresser, on doit être capable de le faire", a insisté Bruno Genesio en conférence de presse d'avant-match.

Si l'OL a gagné ses deux premières rencontres contre les Picards, la première lors de la phase aller du championnat, puis en 8e de finale de la Coupe de la Ligue, pas question pour les coéquipiers de Nabil Fekir de se voir trop beaux : "Le fait de jouer plusieurs fois le même adversaire ne change rien. Tout est remis à zéro pour la Coupe de France", a expliqué le technicien de l'OL, qui a fait de cette compétition "une ambition".

Et Marçal, qui s'est aussi présenté devant les journalistes, le promet : "On va tout donner. On veut remporter cette compétition. On doit ramener un titre cette saison. C'est important pour le club et les supporters".

Tous les espoirs sont permis demain, à l'unique condition que l'OL joue à fond pendant 90 minutes. Chose finalement assez rare depuis le début de la saison. "C'est vrai que sur le début de saison, on jouait mieux contre les grosses équipes que contre les petites. Mais je trouve qu'on s'améliore. On joue déjà mieux face aux petites équipes. Il faut juste se montrer plus réaliste devant les cages", analyse le Brésilien.

On saura donc, aux alentours de 23h, si les Lyonnais sont retombés, ou non, dans leur travers. Et contrairement à dimanche en championnat, ce 16e de finale de la Coupe de France ne présente pas de chance de rattrapage.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.