Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Julien Santini - LyonMag

Julien Santini : “Intéressant de jouer le double emploi sur le fait que je sois beau et drôle”

Julien Santini - LyonMag

Julien Santini débarque à Lyon, à l'Espace Gerson, tous les samedis de février et de mars avec son spectacle Julien Santini s'amuse. Interview réalisée en voiture entre Part-Dieu et Vieux-Lyon, avec un Julien très "second degré".

-Alors Julien qui êtes-vous ? 

Je m'appelle Julien Santini, je viens d'avoir 37 ans et je suis comédien. Je suis né à Bastia, mais je suis arrivé à Lyon à 17 ans, je suis un Lyonnais d'adoption.

 

-Vous commencez ce samedi à l'Espace Gerson (Lyon 4e) avec votre spectacle Julien Santini s'amuse, de quoi parlez-vous dans ce spectacle, car le titre laisse peu d'indices ? 

Je me suis posé beaucoup de questions pour le titre de mon spectacle. Je me suis rendu compte que tous ce que je faisais sur une scène c'était un prétexte pour faire naitre une émotion chez les gens. De là, je me suis dit qu'il ne fallait pas que je trouve un titre compliqué. Je voulais garder au centre de mon spectacle "le jeu". Garder cette pureté de l'enfance, cette innocence au bon sens pour toucher les gens. 

 

-Vous évoquez plusieurs choses dans votre spectacle, notamment votre amour pour la chanson à travers le personnage "Juju Bel Organe". D'où vous vient cette passion ? 

Je suis parti d'un constat très simple, je chante très bien. En fait, je me suis rendu compte de mes qualités techniques. J'ai dû choisir entre les concerts et l'humour. Je connais très bien un chanteur d'Opéra, Julien Behr,  je ne voulais pas lui piquer son job, par peur de perdre des amis. J'ai décidé de rester dans l'humour, mais par contre je me fais plaisir et je montre que j'aurais pu être un candidat redoutable. 

 

-Dans une autre vie, vous auriez été chanteur ? 

Oui je pense. Ménestrel précisément, comme au Moyen-Age. 

 

-Dans votre spectacle, vous jouez également énormément des expressions de corps et de visage. C'est naturel ou c'est travaillé ? 

Tout part d'un constat, encore une fois. J'ai un très beau corps. Je ne suis pas dupe de ce que je provoque chez les gens. Donc j'ai trouvé ça intéressant de jouer le double emploi sur le fait que je sois drôle et beau. Mon rapport singulier à la souplesse, je l'avais certainement déjà, mais j'ai dû le cultiver. 

 

-Vous jouez donc à partir de ce samedi, pour tous les samedis du mois de février, à l'Espace Gerson, vous étiez déjà venu en décembre, que représente cette salle pour vous ?

C'est un lieu qui a réellement cru en moi, dès le départ. Cette salle a un ADN. Au vu des artistes qui sont passés par là, comme Manu Pratt, Aymeric Lompret… cultivent un esprit rock'n'roll que j'adore. Les gérants de la salle aiment les artistes qui "sortent des clous". J'ai eu la chance de rencontrer une personne qui s'appelle Marine qui m'a offert ma première scène et ensuite qui m'a proposé de présenter le Festival de l'Espace Gerson. Mais aussi, ce sont les seuls à vouloir cette notion de transmission. Par exemple, Arnaud Cosson qui est venu jouer, j'ai pu démarrer en faisant sa première partie. Ça permet de rencontrer du monde et d'être invité dans d'autres salles ensuite en France ou encore en Belgique et en Suisse. 

 

-C'est un certain confort de jouer là-bas maintenant ? 

Jamais. Que du trac, peu importe la salle.  Le spectacle évolue. Dans les six derniers mois, mon spectacle a changé de moitié. Je suis en perpétuelle réflexion.

 

-Que diriez-vous aux gens pour donner envie de vous voir ? 

On est dans une époque où il n'y a jamais eu autant de choix dans les spectacles. Mais il y a un point commun entre toutes les époques : faire un bon spectacle est toujours aussi difficile. Il y a beaucoup de spectacles mais très peu de très bons spectacles. Venir à l'Espace Gerson, c'est se donner une chance de passer un très bon moment et de voir un très bon spectacle.

 

-D'autres projets à venir ? 

Oui je développe actuellement une série sur YouTube qui s'appelle Les Résitants. Elle est produite par la Manufacture du Film et réalisée par Jean-Yves Fayolle. Ivan Gouillôn, qui a son excellent spectacle Life is a bathroom and I am a boat, et Lionel Buisson jouent avec moi dans la série. Le premier épisode est déjà disponible. Les prochains devraient arriver bientôt. 

 

Julien Santini s'amuse, tous les samedis en février et en mars, à 19h.

 



Tags : Julien Santini | entretien | Espace Gerson |

Commentaires 4

Déposé le 02/02/2019 à 16h13  
Par Sturlat. Citer

"""" -Dans une autre vie, vous auriez été chanteur ?

Oui je pense. Ménestrel précisément, comme au Moyen-Age. """""

..... alors il se pourrait que vous ayez un confrère, et je cite notre louloute, il est l'as troubadour sur LM..... mais avec peut-être quelques difficultés à "absorber" les leçons de vérités, tellement il adore son rôle de bouffon :))

Déposé le 02/02/2019 à 15h23  
Par Beau et Con Citer

Papimouzo a écrit le 02/02/2019 à 13h38

Alors si toi tu es beau a défaut d être drôle moi je dois être super beau et quand je vois ta tête tu dois surement faire des spectacles a des aveugles alors arrête ton chat ben hur ça vaut mieux pour toi surtout pour les autres

T'inquiète Papy, c'est pas grave tu sais.

C'est juste de l'humour à prendre avec un certain degré de relativité.

Même Brel rêvait d'être Bô, juste une heure, beau et con à la fois.

Mais c'est bien toi qui restera le plus beau, il n'y a pas de soucis, c'est comme ça qu'on t'aime Papy.

Déposé le 02/02/2019 à 13h38  
Par Papimouzo Citer

Alors si toi tu es beau a défaut d être drôle moi je dois être super beau et quand je vois ta tête tu dois surement faire des spectacles a des aveugles alors arrête ton chat ben hur ça vaut mieux pour toi surtout pour les autres

Déposé le 02/02/2019 à 10h31  
Par LE PEUPLE montre la voie Citer

LE PEUPLE n'est pas d'accord ! Ce Santini n'est qu'une distraction mineure de la lutte sociale qui doit continuer !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.