Rhône : il diffuse des montages pornographiques de l'instituteur qui couchait avec sa femme

Rhône : il diffuse des montages pornographiques de l'instituteur qui couchait avec sa femme
Image d'illustration-LyonMag

Un parent d'élève vient d'être condamné pour avoir diffusé des montages pornographiques d'un instituteur de son village des Monts d'Or, qui avait des relations avec sa femme.

Il a été condamné à 2 000€ d'amende avec sursis, 600€ de dommages et intérêts et 800€ de frais judiciaires pour atteinte à la vie privée et usurpation d'identité. Le Progrès le révèle dans son édition du jour, l'informaticien, furieux de la relation amoureuse entre sa femme et le professeur, a diffusé des images à caractère pornographique de l'amant parmi des groupes d'adolescentes dénudées et a envoyé des messages inventés, laissant croire aux penchants pédophiles de l'enseignant. Il a également créé un faux profil Facebook à la victime, en volant des photos sur l'ordinateur de sa femme.

De son côté, le professeur a obtenu la suppression de tous les documents, mais également 5 000€ de dédommagement.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jean Rachid le 23/02/2019 à 20:42

Cocu et en plus condamnée elle est belle la France.

Signaler Répondre

avatar
Tomm le 16/02/2019 à 12:55

Mème s'il est cocu je ne vois pas en quoi faire passer l'amant de sa femme pour un pédophile au risque de lui faire perdre son emploi et même au delà ferai revenir sa femme ou assouvirai son désir de vengeance.
Par ailleurs , si la femme à trouvé du réconfort, de l'attention et de l'écoute auprès d'un autre c qu'elle ne devait vraiment pas être bien dans son couple CQFD .

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 16/02/2019 à 12:21
Sakura a écrit le 15/02/2019 à 14h42

Parce que vous ,vous seriez cocu, vous ne seriez pas rancunier peut être...

Avoir de la rancune contre l'amant de son épouse ne me paraît normal.
Le problème est le couple et non l'amant.

Signaler Répondre

avatar
Gugus le 16/02/2019 à 11:18

C est un cocu et un lache c est pas un homme

Signaler Répondre

avatar
DTC le 16/02/2019 à 09:27

Parent d élève , ce qui sous entend que ses enfants connaissent l instituteur , que la mère a fauté avec l instit de ses enfants ....tout fout le camp à l eduquation nationale , cherchez le parent 3 ?

Signaler Répondre

avatar
Jacques vaurien le 16/02/2019 à 09:12

C'est tellement gentil ce qu il a fait.. j opterai pour une petite lapidation vite fait bien fait ????

Signaler Répondre

avatar
Yus-tice à blâmer le 16/02/2019 à 02:41

Plus à plaindre qu'à blâmer ...

La Justice condamne sévèrement évidemment. J'espère qu'il paiera pas.

Signaler Répondre

avatar
justice pour tous le 16/02/2019 à 02:28
Trouillard a écrit le 15/02/2019 à 11h35

Couard au point de préférer diffamer que régler ses comptes en tête à tête, il n'a que ce qu'il mérite.

On règle en tête à tête avec ceux qui le méritent :)

Un lâche reste un lâche.

Signaler Répondre

avatar
blablabla le 16/02/2019 à 02:26

C'est quoi cette justice de l'injustice ? Aucune compassion, vous condamnez la victime maintenant ?

Il devient plus dangereux de se venger de pédophiles que d'agresser gratuitement violemment sans raison.

On a jamais vu des sanctions comme ça. Comme quoi la haine gagne tous les terrains.

Signaler Répondre

avatar
Fred. le 15/02/2019 à 18:08

Une "explication virile" aurait aussi bien fait l'affaire.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 15/02/2019 à 14:42
Non à LaRem a écrit le 15/02/2019 à 11h35

Un cocu rancunier et malfaisant qui pensait être introuvable sur internet. Et en plus ce type est père de famille.

Parce que vous ,vous seriez cocu, vous ne seriez pas rancunier peut être...

Signaler Répondre

avatar
Trouillard le 15/02/2019 à 11:35

Couard au point de préférer diffamer que régler ses comptes en tête à tête, il n'a que ce qu'il mérite.

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 15/02/2019 à 11:35

Un cocu rancunier et malfaisant qui pensait être introuvable sur internet. Et en plus ce type est père de famille.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.