La Parole Libérée : une levée de fonds pour aider toutes les victimes de violences sexuelles

La Parole Libérée : une levée de fonds pour aider toutes les victimes de violences sexuelles

Reconnue pour être à l'origine des révélations de l'affaire Preynat, la Parole Libérée veut désormais accueillir toutes les victimes de viols et d'agressions.

L'objectif pour l'association lyonnaise est de récolter 1,3 millions d'euros pour accomplir cette "mission d'utilité publique". Pour ce faire, elle compte sur une campagne de levé de fonds auprès de particuliers, des ONG et des pouvoirs publics.

27 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Psst le 11/04/2019 à 10:48
CQFD. a écrit le 09/04/2019 à 15h08

La liberté des établissements privés existera quand ils ne seront plus financé sur le budget du public

Ça tombe bien c'est le cas des établissements hors contrat.
Mais c'est amusant que certains réclament justement la disparition de ces établissements, financièrement autonomes (sauf les petites écoles coraniques clandestines, sous perfusion des grandes démocraties du golfe), et en même temps demandent que le privé ne soit plus financé par l'Education Nationale, pourtant bien contente d'avoir des établissements à disposition...

Signaler Répondre

avatar
Athanase le 09/04/2019 à 16:23
Question? a écrit le 09/04/2019 à 15h22

Des exemples précis à donner ?

les dernières années du diocèse Lyonnais ne vous suffisent pas? vous en voulez encore plus?

He! Il n'y a pas que Lyon , Lyon n'est pas le nombril du Monde ..!. Lyon devient la Ville a éviter grâce aux médias et surtout grâces aux paroles prisonnières de la "parole libérée" qui parle, mais n'écoute jamais.

Signaler Répondre

avatar
Question? le 09/04/2019 à 15:22
Hum a écrit le 09/04/2019 à 14h24

Des exemples précis à donner ?
Des personnalités liées au terrorisme ? Des financements de pays piétinant les droits élémentaires comme la liberté de culte, la liberté de conscience, la liberté d'expression ?

Des exemples précis à donner ?

les dernières années du diocèse Lyonnais ne vous suffisent pas? vous en voulez encore plus?

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 09/04/2019 à 15:08
La Paix a écrit le 09/04/2019 à 14h40

Et les gauchasses ? N'ont jamais les pas choisi le président du siècle aux dernières élections. Nous vivons dans une dictature et le Titanic coule..... Alors vive les établissements privés et vive la liberté ...

La liberté des établissements privés existera quand ils ne seront plus financé sur le budget du public

Signaler Répondre

avatar
La Paix le 09/04/2019 à 14:40
Il faut assumer a écrit le 09/04/2019 à 12h27

Si ces établissements sont normaux alors il n'ont donc rien à craindre sur l'obtention d'une autorisation.

Mais vu la levé de bouclier des droitasses à l'époque du projet on est largement en droit de se poser des questions

Et les gauchasses ? N'ont jamais les pas choisi le président du siècle aux dernières élections. Nous vivons dans une dictature et le Titanic coule..... Alors vive les établissements privés et vive la liberté ...

Signaler Répondre

avatar
La Paix le 09/04/2019 à 14:31
Par exemple a écrit le 09/04/2019 à 12h59

"...les établissements intégristes, invitant des "personnalités" douteuses, proches des milieux radicaux, au financement occulte...."

Vous parlez certainement des établissements de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X.

Quand je dis que la discrimination en France est devenue systématique....

Signaler Répondre

avatar
Hum le 09/04/2019 à 14:24
Par exemple a écrit le 09/04/2019 à 12h59

"...les établissements intégristes, invitant des "personnalités" douteuses, proches des milieux radicaux, au financement occulte...."

Vous parlez certainement des établissements de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X.

Des exemples précis à donner ?
Des personnalités liées au terrorisme ? Des financements de pays piétinant les droits élémentaires comme la liberté de culte, la liberté de conscience, la liberté d'expression ?

Signaler Répondre

avatar
Par exemple le 09/04/2019 à 12:59
Hum a écrit le 09/04/2019 à 12h17

Il serait temps de faire la différence entre des établissements "normaux", ouverts à tous, transparents sur leurs programmes et leurs financements, et les établissements intégristes, invitant des "personnalités" douteuses, proches des milieux radicaux, au financement occulte.
Ca semble vous dépasser...

"...les établissements intégristes, invitant des "personnalités" douteuses, proches des milieux radicaux, au financement occulte...."

Vous parlez certainement des établissements de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X.

Signaler Répondre

avatar
Il faut assumer le 09/04/2019 à 12:27
Hum a écrit le 09/04/2019 à 12h17

Il serait temps de faire la différence entre des établissements "normaux", ouverts à tous, transparents sur leurs programmes et leurs financements, et les établissements intégristes, invitant des "personnalités" douteuses, proches des milieux radicaux, au financement occulte.
Ca semble vous dépasser...

Si ces établissements sont normaux alors il n'ont donc rien à craindre sur l'obtention d'une autorisation.

Mais vu la levé de bouclier des droitasses à l'époque du projet on est largement en droit de se poser des questions

Signaler Répondre

avatar
Hum le 09/04/2019 à 12:17
et pourquoi? a écrit le 09/04/2019 à 11h49

J'adore ce genre de discours......

" Au lieu de mettre toutes les écoles privées dans le même panier"

Pas nous pas nous

Il serait temps de faire la différence entre des établissements "normaux", ouverts à tous, transparents sur leurs programmes et leurs financements, et les établissements intégristes, invitant des "personnalités" douteuses, proches des milieux radicaux, au financement occulte.
Ca semble vous dépasser...

Signaler Répondre

avatar
et pourquoi? le 09/04/2019 à 11:49
Hum a écrit le 09/04/2019 à 11h27

Au lieu de mettre toutes les écoles privées dans le même panier, il suffirait de renforcer les contrôles sur les établissements les plus douteux...
Mais la gauche ne voudrait pas s'en charger, trop craintive face aux soupçons d'islamophobie que cela engendrerait !

J'adore ce genre de discours......

" Au lieu de mettre toutes les écoles privées dans le même panier"

Pas nous pas nous

Signaler Répondre

avatar
Hum le 09/04/2019 à 11:27
Il faut assumer a écrit le 09/04/2019 à 11h07

C'est pour contrer cela que le précédent gouvernement voulait créer un projet pour soumettre les écoles privés à autorisation et non plus à simple déclaration....

Projet contre lequel la droite et le front nazional ce sont levé pour y faire obstruction !!!!

Au lieu de mettre toutes les écoles privées dans le même panier, il suffirait de renforcer les contrôles sur les établissements les plus douteux...
Mais la gauche ne voudrait pas s'en charger, trop craintive face aux soupçons d'islamophobie que cela engendrerait !

Signaler Répondre

avatar
Il faut assumer le 09/04/2019 à 11:07

C'est pour contrer cela que le précédent gouvernement voulait créer un projet pour soumettre les écoles privés à autorisation et non plus à simple déclaration....

Projet contre lequel la droite et le front nazional ce sont levé pour y faire obstruction !!!!

Signaler Répondre

avatar
La Paix le 09/04/2019 à 10:33

Oui, ils ont changé de train de vie, c'est certain , des stars ça veut de l'argent ! C'est Mammon ! Mais recenser pour faire de l'argent , c'est de la manipulation ... C'est comme cela que commence les guerres....!

Signaler Répondre

avatar
Réponse ! le 08/04/2019 à 22:56
Question? a écrit le 08/04/2019 à 18h04

C'est pour aider les pauvres les trafics financier de la mafia (entre autre) qui transitent par la banque du Vatican?

Non, c'est pour éviter un effondrement. Phénomène qui aurait des conséquences bien au-delà du seul effondrement d'une institution.

Signaler Répondre

avatar
infos le 08/04/2019 à 20:41
Je demande a écrit le 07/04/2019 à 22h51

Toujours pas d'article sur le groupe scolaire de Décines "Al Kindi", dont le président est proche d'une association ayant fourni des armes à Al Qaida ?

Les journalistes de LyonMag ne jugent pas utile de relayer le travail de leurs collègues Christian Chesnot et Georges Malbrunot, dont l’ouvrage "Qatar papers : comment l’émirat finance l’islam de France et d’Europe" vient de paraître ?
Quelques pages croustillantes sur des établissements de la métropole lyonnaise...

Ceci?
https://www.marianne.net/societe/pres-de-lyon-une-inquietante-ecole-musulmane-sous-contrat-et-sous-influence

Signaler Répondre

avatar
Question? le 08/04/2019 à 18:04
Athanase a écrit le 08/04/2019 à 16h27

Oui mais c'est pour aider beaucoup de pauvres, et d'autres associations et œuvres de charité, et non pour la Gloire personnelle.

C'est pour aider les pauvres les trafics financier de la mafia (entre autre) qui transitent par la banque du Vatican?

Signaler Répondre

avatar
Hum le 08/04/2019 à 16:35
Je demande a écrit le 07/04/2019 à 22h51

Toujours pas d'article sur le groupe scolaire de Décines "Al Kindi", dont le président est proche d'une association ayant fourni des armes à Al Qaida ?

Les journalistes de LyonMag ne jugent pas utile de relayer le travail de leurs collègues Christian Chesnot et Georges Malbrunot, dont l’ouvrage "Qatar papers : comment l’émirat finance l’islam de France et d’Europe" vient de paraître ?
Quelques pages croustillantes sur des établissements de la métropole lyonnaise...

On dirait que ça gène l'équipe de rédaction de LyonMag...
et nos chers laïcards !

Signaler Répondre

avatar
Athanase le 08/04/2019 à 16:27
Question? a écrit le 08/04/2019 à 08h52

Vous voulez parler de l'Eglise catholique et de ses milliards:

La banque du Saint-Siège, c’est :

- 3,3 milliards d’euros d’obligations

- 1,2 milliard d’euros de dépôts

- 194 millions d’euros de fonds d’investissement

- 100 millions d’actions

A ceci, il faut rajouter 2 tonnes d’or !

Oui mais c'est pour aider beaucoup de pauvres, et d'autres associations et œuvres de charité, et non pour la Gloire personnelle.

Signaler Répondre

avatar
Question? le 08/04/2019 à 08:52
Athanase a écrit le 07/04/2019 à 23h09

C'est peut être vouloir se faire de l'argent sur la misère, et faire de l'audimat.... Sous couvert de.......comme d'autre associations.

Vous voulez parler de l'Eglise catholique et de ses milliards:

La banque du Saint-Siège, c’est :

- 3,3 milliards d’euros d’obligations

- 1,2 milliard d’euros de dépôts

- 194 millions d’euros de fonds d’investissement

- 100 millions d’actions

A ceci, il faut rajouter 2 tonnes d’or !

Signaler Répondre

avatar
Athanase le 07/04/2019 à 23:09
François DEVAUX a écrit le 05/04/2019 à 18h15

Encore un intellectuel...

C'est peut être vouloir se faire de l'argent sur la misère, et faire de l'audimat.... Sous couvert de.......comme d'autre associations.

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 07/04/2019 à 22:51

Toujours pas d'article sur le groupe scolaire de Décines "Al Kindi", dont le président est proche d'une association ayant fourni des armes à Al Qaida ?

Les journalistes de LyonMag ne jugent pas utile de relayer le travail de leurs collègues Christian Chesnot et Georges Malbrunot, dont l’ouvrage "Qatar papers : comment l’émirat finance l’islam de France et d’Europe" vient de paraître ?
Quelques pages croustillantes sur des établissements de la métropole lyonnaise...

Signaler Répondre

avatar
Derrien le 05/04/2019 à 19:04

Que ceux qui donnent à cette cagnotte ne viennent pas se plaindre ensuite de ne pas arriver à "boucler les fins de mois". Quoi qu'il en soit, l'initiative est louable.

Signaler Répondre

avatar
C..nn...d le 05/04/2019 à 18:20
Roberto a écrit le 05/04/2019 à 17h55

Et voilà. Ils montrent leur vrai visage.
Leur ambition : faire du fric.

Avant d'ouvrir sa bouche il serait utile de lire les règles de fonctionnement qui régissent les associations.

Signaler Répondre

avatar
François DEVAUX le 05/04/2019 à 18:15
Roberto a écrit le 05/04/2019 à 17h55

Et voilà. Ils montrent leur vrai visage.
Leur ambition : faire du fric.

Encore un intellectuel...

Signaler Répondre

avatar
Zig le 05/04/2019 à 18:13

Leur ambition, aider les victimes, voilà leurs vrais visages.

Aoprenez à lire, analyser, et conclure juste.

Signaler Répondre

avatar
Roberto le 05/04/2019 à 17:55

Et voilà. Ils montrent leur vrai visage.
Leur ambition : faire du fric.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.