Accroché par Lille, Lyon peut se contenter du match nul (2-2) - VIDEO

Mis sous pression par Saint-Étienne quelques heures plus tôt, les Lyonnais se devaient de réagir pour reprendre la troisième place.

Accroché par Lille, Lyon peut se contenter du match nul (2-2) - VIDEO
Léo Dubois, fautif puis sauveur ce dimanche - LyonMag.com

À défaut de revenir sur Lille, Lyon n'a pas perdu sa place sur le podium. Ce dimanche, à l'occasion de la 35e journée de Ligue 1, L'Olympique Lyonnais et le LOSC ont fait match nul (2-2) au terme d'une rencontre aux allures de Ligue des Champions.

Les premiers débats sont équilibrés. Lyon tente de s'installer dans le camp adverse et Lille se montre dangereux dès la récupération de balle. C'est d'ailleurs sur un contre que Pepe alerte une première fois Lopes. Mais le LOSC va être pris à son propre jeu. Alors que les Lillois sont à l'attaque, Ndombele intercepte la balle. Celle-ci file dans les pieds de Memphis, qui part en contre et fixe la défense le temps de pouvoir décaler Martin Terrier. L'international espoir, face-à-face à Mike Maignan, ne tremble pas pour ouvrir le score (1-0, 11e). C'est le sixième but en sept matchs de l'ancien Lillois.

Lyon mène au score mais concède le jeu malgré une possession de balle en leur faveur. Mais de son côté, Lille se heurte à un bloc défensif en place, symbolisé par un joueur : Marcelo. Le Brésilien, à la dérive ces dernières semaines, est dans tous les bons coups défensifs et l'adversaire éprouve de grandes difficultés à inquiéter Lopes. Mais alors que Lyon s'apprête à rentrer au vestiaire avec l'avantage au score, Loïc Rémy a failli en décider autrement. Sa tête plongeante, trop axiale, pousse Lopes à la parade. Lyon est bien devant au terme d'une première mi-temps de très bonne facture.

Dubois, le facteur X

Alors que la défense lyonnaise avait fait preuve de sérieux jusque là, elle va relancer le match dès le retour des vestiaires. Sur un centre d'Ikoné, Denayer manque totalement son dégagement. Le ballon rebondit sur Mendy puis arrive dans les pieds de Loic Rémy. Lopes, surpris, manque sa sortie et Lyon offre l'égalisation à l'ancien Gone (1-1, 50e).

L'intensité de la rencontre baisse d'un cran le temps d'un quart d'heure, où les fautes remplacent les occasions. Lille va toutefois réussir à profiter de l'agressivité adverse... et des (récurrentes) erreurs défensives. Sur un coup franc lointain, le centre est amorti par Dubois avant d'être repris par Soumaré. La frappe du Lillois heurte la transversale avant de rentrer dans le but (1-2, 70e).

Le latéral Lyonnais va néanmoins se racheter rapidement. Alors que Lyon part à l'assaut du but adverse pour égaliser, Depay sert Fekir, qui bute sur le gardien. Dembélé, tout juste rentré en jeu, se heurte à la défense mais le ballon, mal dégagé, revient sur Dubois. Sa volée à l'entrée de la surface file au fond des filets (2-2, 74e).

Lyon tente d'enrôler les trois points dans le dernier quart d'heure. Mais Mike Maignant, auteur de deux parades dans ce laps de temps, permet à Lille de repartir avec le point du nul.

Avec ce score de parité, le même qu'au match aller, Lyon reprend donc la troisième place, un point devant son ennemi juré stéphanois. En revanche, avec six points de retard et une différence de but très largement défavorable sur Lille, la 2e place s'échappe définitivement pour l'OL. Un sprint final d'anthologie, à distance, attend désormais Lyonnais et Stéphanois. Cela débutera ce dimanche pour Lyon avec un déplacement dans l'antre marseillaise (6e).

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Celestins_69600 le 06/05/2019 à 19:06

Quelle tristesse cette saison... et pour l’année prochaine, beaucoup d’inconnue

Signaler Répondre

avatar
olivelancien le 06/05/2019 à 12:46

Bonjour , expliquez moi à quoi sert le VAR n'es pas Mr Turpin . Pourquoi vous n'avez pas sifflée pénalty ...

Signaler Répondre

avatar
Péno le 06/05/2019 à 11:31

M. Turpin (né à Oullins) n'a pas sifflé de pénalty pour l'OL ?

Signaler Répondre

avatar
ENZO69 le 06/05/2019 à 11:27

OL , PSG même combat. Budgets colossaux, résultats merdiques. Allez les verts !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.