Le Snes-FSU s’inquiète du déroulement du bac

Dans une lettre adressée au rectorat, le syndicat d’enseignants tire la sonnette d'alarme sur les conditions de surveillance des épreuves. Dans l’académie de Lyon, le rectorat a fixé la norme à un surveillant pour les salles de 20 élèves ou moins, alors que jusque-là elle était à deux. Les représentants de la fédération estiment donc que le risque de tentatives de tricheries ou de fraudes sera plus important même s’ils reconnaissent qu’il est difficile pour l’administration de trouver des enseignants disponibles.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.