Bron : en panne, ils volent la roue d'un véhicule stationné

Bron : en panne, ils volent la roue d'un véhicule stationné
Photo d'illustration - LyonMag

Que faire quand on tombe en panne de roue et que l'on ne dispose pas de roue de secours ? L'exemple qui va suivre est à éviter.

Dans la nuit de lundi à mardi, trois individus tombent en rade à Bron. Il est 3h du matin, et ils ne veulent pas faire appel à un dépanneur. L'homme et les deux femmes originaires du Nord-Isère décident alors de se servir en roue sur un véhicule stationné avenue Charles-de-Gaulle.

Mais le propriétaire de la voiture les a surpris en train de démonter la roue et les a fait fuir, tout en appelant les forces de l'ordre.

Finalement retrouvés par la police, les voleurs ont été placés en garde à vue où ils ont reconnu les faits.

Seul l'homme sera jugé en novembre prochain, les deux femmes ont été laissées libres.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lepapet le 25/07/2019 à 23:05

Ce n'est pas un incident de pneus. Seulement un problème de codes...non-assimilés.
Le juge du flag l'a bien compris lui.
Il nous faut absolument "refondre" tous nos codes et s'adapter quoi ?. C'est simple à comprendre. Et en plus, ça donnera du travail pour les professeurs de l'école de la Magistrature de Bordeaux. Au lieu de rabâcher toujours les mêmes choses à des futurs "es" magistrats "es" qui, quant à eux, une fois bien formées : pourront ainsi s'asseoir sur les "nouveaux codes".

Signaler Répondre

avatar
RASLEBOL69-2 le 25/07/2019 à 22:58

A Lyonmag : Vous ne devriez pas traiter ces sujets avec autant d'humour et de légèreté, cela les banalise et laisse à penser que c'est normal de voler. Mais non, ce n'est pas le message qu'il faut faire passer, désolé.

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 25/07/2019 à 13:50

Rien n'a changé depuis le temps où les copains se faisaient voler les pièces de leur moteur de vieille voiture, et où certains même se faisaient démonter entièrement leur moteur pendant la nuit à Villeubanne….

Signaler Répondre

avatar
Masquées le 25/07/2019 à 00:15

Les femmes ont été laissées libres, car elles ne pouvaient pas être reconnues à cause de leur burqas.

Signaler Répondre

avatar
dur le 24/07/2019 à 17:59

Franchement : une société de merde

Signaler Répondre

avatar
michelin le 24/07/2019 à 10:49

En panne on fait ce qu’on pneu je sais mon humour vous gonfle j’entends vos cris

Signaler Répondre

avatar
rions le 24/07/2019 à 09:53

je ne comprend pas... dans un article impliquant 6 individus interpellés (4 en flag), le proces est en Mars 2020; et la en novembre

cette justice est vraiment une grosse blague

Signaler Répondre

avatar
cacraint le 24/07/2019 à 09:26

Parfois, véhicules sur cales ou sur essieux….c'est pas nouveau !

Signaler Répondre

avatar
Danilo le 24/07/2019 à 09:00

Mdrrr ce pays ! De plus en plus décadent......

Signaler Répondre

avatar
Normal le 24/07/2019 à 08:47

Ville de racailles.
Aucun respect.

Signaler Répondre

avatar
DTCM le 24/07/2019 à 08:41

Donc 3 migrants de VILLEFONTAINE qui trainent à Lyon pour le plaisir !!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.