Un arsenal découvert chez un homme soupçonné de vols à Lyon 1

Un arsenal découvert chez un homme soupçonné de vols à Lyon 1
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mercredi, un homme âgé de 55 ans, employé de l'Education nationale, a été placé en garde à vue à Lyon.

Selon France Info, il était le principal suspect dans une affaire de vols de matériel vidéo commis au pôle scientifique du campus de LyonTech-la Doua. Le butin est estimé à plus de 25 000 euros.

La plainte du responsable sécurité du pôle dépendant de l'université Lyon 1 a permis aux enquêteurs d'identifier le suspect grâce aux images de vidéosurveillance.

Lors de la perquisition menée à son domicile de Villeurbanne, les policiers ont mis la main sur un important arsenal. Nos confrères évoquent pas moins de 10 revolvers, 3 carabines, 5 pistolets automatiques, 2 kilos de poudre et 147 kilos d'étuis de cartouche.


Connu des services de police, l'individu possédait une autorisation de détention d'armes. Mais la plupart n'était pas déclarée par le collectionneur. Il s'est rendu de lui-même au commissariat après avoir constaté qu'une perquisition avait été menée à son domicile en son absence.

22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
banane le 27/08/2019 à 10:04

employé de l'Education nationale ? Bonjour la formation des élèves !

Signaler Répondre

avatar
doudoudidonc le 27/08/2019 à 09:13
Pilou69 a écrit le 23/08/2019 à 00h02

La loi est faite pour emmerder les collectionneurs, pas les trafiquants d'armes des caves et garages de banlieues qui ne déclarent rien.

euh ne vous trompez pas..., voleur avant tout et collectionneur accessoirement .

Signaler Répondre

avatar
Wait and see le 23/08/2019 à 23:07
watsonne a écrit le 23/08/2019 à 21h17

25 000 € et des armes (de collection ou carabines de tir)
Mais que préparait-il ?

25000 Euros de matériel volé, ça doit valoir 1/3 du prix du neuf sur le marché.

A mon avis, ce n'est que pour arrondir ses fins de mois de fonctionnaire, n'exagérons rien.

Signaler Répondre

avatar
watsonne le 23/08/2019 à 21:17
Le Lupin du vidéo et des armes a écrit le 23/08/2019 à 19h06

Arsenal que votre bonne foi n'a pas omis de rappeler qu'il n'était que très partiellement déclaré par ce collectionneur connut comme irréprochable citoyen par les services de police.

Par contre, c'est évident qu'un honnête collectionneur a besoin pour son honnête activité de collectionneur de l'équivalent de 25000 Euros de matériel vidéo VOLÉ À SON EMPLOYEUR.

C'est donc inqualifiable de citer et faire des amalgames à propos de cet honnête et simple collectionneur cambrioleur.

25 000 € et des armes (de collection ou carabines de tir)
Mais que préparait-il ?

Signaler Répondre

avatar
Le Lupin du vidéo et des armes le 23/08/2019 à 19:06
evidemment a écrit le 23/08/2019 à 17h25

Vous avez raison c'est un arsenal nécessaire pour commettre ces vols sur son lieu de travail.....

Il faut mettre sous surveillance tous les tireurs ou collectionneurs d'armes...

Arsenal que votre bonne foi n'a pas omis de rappeler qu'il n'était que très partiellement déclaré par ce collectionneur connut comme irréprochable citoyen par les services de police.

Par contre, c'est évident qu'un honnête collectionneur a besoin pour son honnête activité de collectionneur de l'équivalent de 25000 Euros de matériel vidéo VOLÉ À SON EMPLOYEUR.

C'est donc inqualifiable de citer et faire des amalgames à propos de cet honnête et simple collectionneur cambrioleur.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 23/08/2019 à 17:41
Pilou69 a écrit le 23/08/2019 à 00h02

La loi est faite pour emmerder les collectionneurs, pas les trafiquants d'armes des caves et garages de banlieues qui ne déclarent rien.

Pilolu 69
Excellente déduction !!!
d ailleurs ces flics on les voit jamais dans les banlieues !!!
Faire leur boulot s entend !!!

Signaler Répondre

avatar
evidemment le 23/08/2019 à 17:25
Un peu de bon sens a écrit le 23/08/2019 à 16h46

Vous le faire un peu trop simple votre résumé.

Vous oubliez 3 choses:

1/ "Le butin est estimé à plus de 25 000 euros."

2/ "Connu des services de police".

3/ "l'individu possédait une autorisation de détention d'armes. Mais la plupart n'était pas déclarée par le collectionneur."

Les policiers font leurs boulot, ils perquisitionnent.

Ont peut imaginer que vu la quantité d'armes et de munition, ils prennent le tout.

On ne sait pas si le matériel volé était chez le suspect.

On peu aussi imaginer que le suspect, de retour chez lui, dise "ciel mes armes !" et se rende à la police pour s'expliquer.

La police voudra je présume des explications sur
- le matériel volé. (25000 Euros).
- les armes non déclarées.

Ce n'est pas UNE SIMPLE affaire de vol.
Ça sort de l'ordinaire pour un bon fonctionnaire.

Vous avez raison c'est un arsenal nécessaire pour commettre ces vols sur son lieu de travail.....

Il faut mettre sous surveillance tous les tireurs ou collectionneurs d'armes...

Signaler Répondre

avatar
Un peu de bon sens le 23/08/2019 à 16:46
résumé simple a écrit le 23/08/2019 à 09h06

çà commente vite et çà tombe les 2 pieds dans le but de l'article
je vous la fait simple.
un gars licencier en tir ( donc à l'autorisation de détenir des armes, pour la poudre, beaucoup de tireur rechargent eux même leurs balles) ,
sinon il travail comme tout le monde et a commis un vol d'ordi sur son lieu de travail.
point final

Vous le faire un peu trop simple votre résumé.

Vous oubliez 3 choses:

1/ "Le butin est estimé à plus de 25 000 euros."

2/ "Connu des services de police".

3/ "l'individu possédait une autorisation de détention d'armes. Mais la plupart n'était pas déclarée par le collectionneur."

Les policiers font leurs boulot, ils perquisitionnent.

Ont peut imaginer que vu la quantité d'armes et de munition, ils prennent le tout.

On ne sait pas si le matériel volé était chez le suspect.

On peu aussi imaginer que le suspect, de retour chez lui, dise "ciel mes armes !" et se rende à la police pour s'expliquer.

La police voudra je présume des explications sur
- le matériel volé. (25000 Euros).
- les armes non déclarées.

Ce n'est pas UNE SIMPLE affaire de vol.
Ça sort de l'ordinaire pour un bon fonctionnaire.

Signaler Répondre

avatar
commentateur le 23/08/2019 à 13:01
lyyyooonnn a écrit le 23/08/2019 à 10h46

@SAKURA : Mais alors toi t’es un champion, posséder de la poudre est tout à fait légal quand tu as un permis de détention d’armes, la plupart des tireurs ont des douilles, ogives et de la poudre à domicile pour fabriquer leurs balles eux-mêmes, avant de venir donner la leçon sur le fait de se renseigner tu ferais bien de les appliquer, hallucinant de permettre de donner des leçons aux autres alors que tu es pire que la plupart...

on peut pas donner son avis sur tout et être expert de tout.

Signaler Répondre

avatar
résumé pour les nuls.... le 23/08/2019 à 13:00
Prendre soin. a écrit le 23/08/2019 à 09h51

Vous auriez dû dire résumé simplifié ou minimisé.

Parce que pour ma part, travaillant à la "maison" Lyon Tech (université Lyon 1), des histoires d'employés modèles qui prennent soin du matériel fraîchement livré, j'en aïs entendu plus d'une qui ont eut une fin paisible pour l'emprunteur (genre mutation loin du lieu de tentation dans un autre service).

Je présume et j'espère que depuis que l'université a son Monsieur Sûreté (et ses caméras de vidéos) la politique est beaucoup plus sévère envers les employés (fonctionnaires ou non) pris la main dans le sac.

le résumé expliqué pour "prendre soin" c'est que le sujet d'être détenteur d'armes et voler du matériel informatique sur son lieu de travail n'avait pas être mis en corélation (comme pourdredeperlipinpin me la confirmé) .
je pensais que c'est clair et explicite pour tous...

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 23/08/2019 à 10:46

@SAKURA : Mais alors toi t’es un champion, posséder de la poudre est tout à fait légal quand tu as un permis de détention d’armes, la plupart des tireurs ont des douilles, ogives et de la poudre à domicile pour fabriquer leurs balles eux-mêmes, avant de venir donner la leçon sur le fait de se renseigner tu ferais bien de les appliquer, hallucinant de permettre de donner des leçons aux autres alors que tu es pire que la plupart...

Signaler Répondre

avatar
Prout le 23/08/2019 à 10:14

Employé de l'éducation nationale...il faisait le ménage là-bas ?

Signaler Répondre

avatar
Prendre soin. le 23/08/2019 à 09:51
résumé simple a écrit le 23/08/2019 à 09h06

çà commente vite et çà tombe les 2 pieds dans le but de l'article
je vous la fait simple.
un gars licencier en tir ( donc à l'autorisation de détenir des armes, pour la poudre, beaucoup de tireur rechargent eux même leurs balles) ,
sinon il travail comme tout le monde et a commis un vol d'ordi sur son lieu de travail.
point final

Vous auriez dû dire résumé simplifié ou minimisé.

Parce que pour ma part, travaillant à la "maison" Lyon Tech (université Lyon 1), des histoires d'employés modèles qui prennent soin du matériel fraîchement livré, j'en aïs entendu plus d'une qui ont eut une fin paisible pour l'emprunteur (genre mutation loin du lieu de tentation dans un autre service).

Je présume et j'espère que depuis que l'université a son Monsieur Sûreté (et ses caméras de vidéos) la politique est beaucoup plus sévère envers les employés (fonctionnaires ou non) pris la main dans le sac.

Signaler Répondre

avatar
poudredeperlinpipin le 23/08/2019 à 09:21
résumé simple a écrit le 23/08/2019 à 09h06

çà commente vite et çà tombe les 2 pieds dans le but de l'article
je vous la fait simple.
un gars licencier en tir ( donc à l'autorisation de détenir des armes, pour la poudre, beaucoup de tireur rechargent eux même leurs balles) ,
sinon il travail comme tout le monde et a commis un vol d'ordi sur son lieu de travail.
point final

votre analyse est en effet plus fidèle à la réalité
lyonmag veut faire du sensationnel ?

Signaler Répondre

avatar
résumé simple le 23/08/2019 à 09:06

çà commente vite et çà tombe les 2 pieds dans le but de l'article
je vous la fait simple.
un gars licencier en tir ( donc à l'autorisation de détenir des armes, pour la poudre, beaucoup de tireur rechargent eux même leurs balles) ,
sinon il travail comme tout le monde et a commis un vol d'ordi sur son lieu de travail.
point final

Signaler Répondre

avatar
Damocles le 23/08/2019 à 07:40

C'est quand même superbe que la préfecture délivre une autorisation de détention d'armes alors que la personne est connue des services de police !!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 23/08/2019 à 00:02

La loi est faite pour emmerder les collectionneurs, pas les trafiquants d'armes des caves et garages de banlieues qui ne déclarent rien.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 22/08/2019 à 22:32
lyyyyyooonnn a écrit le 22/08/2019 à 20h01

« l'individu possédait une autorisation de détention d'armes » et bah alors, mis à part les vols, on lui reproche quoi ? Si son arsenal il avait le droit de le détenir ??

Détention d armes ne signifie pas que vous pouvez avoir toutes les armes que vous voulez et encore moins de la poudre.
Mais bon pour savoir cela, faut il.encore se renseigner

Signaler Répondre

avatar
Collectionneur ! le 22/08/2019 à 20:14

un collectionneur en règle mais soupçonz de vols..occupez vous aussi des ventes-trafics d'armes: vénissieux, vaulx en velin, villeurbanne-tonkin et d'autres, les services concernés sachant noms adresses des traficants et lieux de"commerce"..eh oui çà fait du monde à "boucler" mais c'est le prix de la tranquillité..racaille outré évidemment!!

Signaler Répondre

avatar
lyyyyyooonnn le 22/08/2019 à 20:01

« l'individu possédait une autorisation de détention d'armes » et bah alors, mis à part les vols, on lui reproche quoi ? Si son arsenal il avait le droit de le détenir ??

Signaler Répondre

avatar
Bibille le 22/08/2019 à 18:16

Un veritable porte-avion ce mec

Signaler Répondre

avatar
encore le 22/08/2019 à 16:30

une employé d'école...
comme celui qui avait posé la bombe à proximité de la place bellecour ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.