Lyon : l'agresseur au tire-bouchon file en prison

Lyon : l'agresseur au tire-bouchon file en prison
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mercredi, un homme âgé de 22 ans était jugé au tribunal correctionnel de Lyon.

Ce Nancéien a l'habitude de se retrouver face aux juges, il a déjà été condamné à huit reprises par le passé.

Les faits qui lui étaient reprochés remontaient à mardi soir. En sortant de boîte de nuit, il avait ramené un homme dans un appartement de la Confluence. Ce dernier appartenait à une connaissance, une jeune femme qui le laissait dormir là.

Mais le ton est subitement monté entre les deux hommes. Et le Nancéien, qui réclamait de l'argent à l'inconnu du soir, s'est saisi d'un tire-bouchon pour le placer sous la gorge de son opposant.


Réveillée par l'altercation, la femme qui dormait dans une chambre à côté s'est précipitée pour séparer les deux protagonistes. Pour ce geste, elle a reçu un coup de tire-bouchon au visage.

Souhaitant éviter que la situation ne dégénère davantage, elle a proposé à son "ami" de sortir avec lui pour retirer de l'argent à un distributeur. En chemin, elle a réussi à envoyer un SMS à une amie, en lui demandant de prévenir la police pour qu'elle intervienne rapidement.

Au tribunal, le Nancéien de 22 ans a indiqué qu'il s'agissait d'un énorme malentendu, qu'il souhaitait simplement se faire rembourser une dette de 30 euros. Après avoir nié les violences, il a écopé de 15 mois de prison ferme et a été écroué.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Eh oui le 23/08/2019 à 10:14

La constante de ce type d'individu, c'est de nier les faits plutôt que faire profil bas et faire preuve de repentance...

La jeune femme a bien réagit, on peut toutefois s'interroger sur ses motivations à héberger un tel individu...

Signaler Répondre

avatar
un ami de nancy le 23/08/2019 à 10:04

étonnante progression du vocabulaire !!
premier article un SDF
puis un homme...
puis un nancéen !!!

Signaler Répondre

avatar
Prout le 23/08/2019 à 09:43

Et bien tant mieux.
Ce fou se calmera peut-être et au moins, pendant les quelques mois qu'il fera en prison, les citoyens seront à l'abri de ses violences.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.