Lyon : prison ferme pour le pinceur de fesses

Lyon : prison ferme pour le pinceur de fesses
Photo d'illustration - LyonMag

“J’ai fait le forceur”.

Cet habitant de Neuville-sur-Saône âgé de 24 ans a reconnu avoir mal agi et a réitéré ses excuses à sa victime ce vendredi au tribunal correctionnel de Lyon. La veille, il avait harcelé une jeune femme de 22 ans rue de la République dans le 1er arrondissement.

Accompagnée d’une amie, la victime avait eu droit à la panoplie intégrale de l’agresseur sexuel : sifflements, cris d’animaux, propositions sexuelles… Plusieurs passants ont été alertés par le duo de jeunes femmes mais aucun n’a souhaité intervenir. Se sentant alors pousser des ailes, l’individu qui les suivait de près avait pincé les fesses de sa victime.

La voyant fondre en larmes, le Neuvillois s’était soudainement rendu compte de la portée de son geste et avait immédiatement demandé pardon avant de s’enfuir.

Au tribunal, le prévenu a décroché une 15e condamnation. Cette fois, il a écopé de 8 mois de prison dont 4 avec sursis. Il devra indemniser sa victime à hauteur de 300 euros, et verser une amende de 450 euros.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
labiscotte le 29/08/2019 à 22:07

300 c'est bien payé !!

Signaler Répondre

avatar
voltaire le 27/08/2019 à 11:57
Jean Rachid a écrit le 24/08/2019 à 23h44

Ses bien mais Est les curé ses Can qu'il vont en prison

les curés sont à l'église ils prônent la paix et l'amour de l'autre.
contrairement à d'autres qui devraient être en prison

Signaler Répondre

avatar
Testa mora le 27/08/2019 à 11:37
ptitpère a écrit le 26/08/2019 à 03h30

Les passants ont bien raison de ne pas intervenir. Les Français, et les femmes en particulier, votent depuis 50 ans pour les partis immigrationnistes, donc à eux d'en assumer les conséquences. Moi je ne prendrais jamais le moindre risque pour sauver un Français d'une agression sachant qu'il y a 80% de chance qu'il soit pro immigration.
Les Français ont fait leur choix, à eux d'assumer maintenant.

C'est pour cela que la France n'a plus de valeurs , les français ont peur et sont devenus petit à petit in individualiste . Pauvre pays ami ...

Signaler Répondre

avatar
forceethonneur le 27/08/2019 à 11:24

15° condamnation et encore du sursis (4 mois)?
Ce ne sont pas les passants qui ont fauté mais bel et bien les juges.
Moi, je l'aurais condamné à 2 ans ferme et deux ans avec sursis. La société aurais eu le privilège d'être protégé de cet individu pendant au moins un an en tenant compte des remises de peines.
Par contre avant de protéger des femmes aujourd'hui, je leur demande si elles sont féministes et si elles ont voté pour les trois derniers présidents?
Dans l'affirmative je leur annonce que je préfère rester spectateur...

Signaler Répondre

avatar
ptitpère le 26/08/2019 à 03:30

Les passants ont bien raison de ne pas intervenir. Les Français, et les femmes en particulier, votent depuis 50 ans pour les partis immigrationnistes, donc à eux d'en assumer les conséquences. Moi je ne prendrais jamais le moindre risque pour sauver un Français d'une agression sachant qu'il y a 80% de chance qu'il soit pro immigration.
Les Français ont fait leur choix, à eux d'assumer maintenant.

Signaler Répondre

avatar
dubonsens le 25/08/2019 à 19:33

J’ai toujours eu horreur des pinces fesses.

Signaler Répondre

avatar
vixi le 25/08/2019 à 14:16

Pas de nom .Qu'est ce qu'il faut comprendre à ça ?

Signaler Répondre

avatar
ROBBIE le 25/08/2019 à 11:49

Elle aurait dûe lui coller une BAFFE !!!

Signaler Répondre

avatar
francophile le 25/08/2019 à 11:34
Jean Rachid a écrit le 24/08/2019 à 23h44

Ses bien mais Est les curé ses Can qu'il vont en prison

Espérons que ce soit avant que tu saches écrire le français

Signaler Répondre

avatar
Norbert. le 25/08/2019 à 09:09
ENZO69 a écrit le 24/08/2019 à 22h11

Tu pinces les fesses d'une femme , tu vas en taule. Tu roules sans permis sans assurance, tu insultes les flics, t'as du sursis. Bizarre justice française.

C’est vrai. C’est une société de fous en puissance. J’espere Même des fois , que les chinois ou une force étrangère nous envahissent pour rétablir l’ordre et la sécurité de tous les citoyens,car le drapeau ,aujourd’hui,ont s’en fout.

Signaler Répondre

avatar
Jean Rachid le 24/08/2019 à 23:44

Ses bien mais Est les curé ses Can qu'il vont en prison

Signaler Répondre

avatar
ENZO69 le 24/08/2019 à 22:11

Tu pinces les fesses d'une femme , tu vas en taule. Tu roules sans permis sans assurance, tu insultes les flics, t'as du sursis. Bizarre justice française.

Signaler Répondre

avatar
pommes le 24/08/2019 à 17:36
prince de bel air a écrit le 24/08/2019 à 11h03

La femme a gagné 300 euros

une 15e condamnation ! La victime ne sera jamais remboursée par les amendes et la lacheté ordinaire des passants.

Signaler Répondre

avatar
Bibille le 24/08/2019 à 13:28
Gillou. a écrit le 24/08/2019 à 10h36

Encore une fois c'est le grave problème des récidivistes.......qui se croient (souvent à juste titre) invulnérables.
Celui là ne faisait sans doute pas peur aux juges....

A quel moment l article parle recidive?? tu lis et comprend ce que tu as envie toi

Signaler Répondre

avatar
prince de bel air le 24/08/2019 à 11:03

La femme a gagné 300 euros

Signaler Répondre

avatar
Gillou. le 24/08/2019 à 10:36

Encore une fois c'est le grave problème des récidivistes.......qui se croient (souvent à juste titre) invulnérables.
Celui là ne faisait sans doute pas peur aux juges....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.