Lyon : 18 mois de prison après avoir violenté et humilié son ex-compagne

Lyon : 18 mois de prison après avoir violenté et humilié son ex-compagne
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits reprochés à cet individu âgé de 25 ans ont choqué à Lyon.

L'homme était jugé ce lundi, pour avoir violenté et humilié son ex-compagne jeudi dernier dans le 8e arrondissement.

Sachant que la jeune femme l'avait déjà remplacé dans son coeur, l'homme l'avait suivi, armé d'un couteau et l'avait forcé à descendre dans un parking souterrain de la rue Santos Dumont.

Là, il l'avait roué de coups de pieds et de poing, lui avait uriné dessus tout en la filmant et l'avait menacé avec son arme blanche.
Une véritable humiliation pour sa victime qui a obtenu 3 jours d'ITT mais qui, avec le temps de la réflexion, a préféré ensuite retirer sa plainte.

Cela n'a pas empêché l'interpellation et le passage au tribunal de son ex-compagnon violent. Face aux juges, il a expliqué vouloir se venger de la jeune femme. Son casier judiciaire est vierge, mais déjà en avril dernier il l'avait frappé, lui occasionnant 10 jours d'ITT. Et déjà là, elle avait retiré sa plainte.

Le Lyonnais a finalement écopé de 18 mois de prison dont 6 mois avec sursis. Il a l'interdiction de rencontrer sa victime ou de paraître à son domicile de Vénissieux.
Enfin, il devra indemniser à hauteur de 300 euros les deux policiers qu'il avait insulté et menacé de mort lors de son interpellation.

24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Non à LaRem le 02/09/2019 à 06:51

Qui va empêcher cet individu de recommencer ?

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 28/08/2019 à 08:14

Les histoires d'amour finissent mal en général. Les ruptures sont plus tumultueuses en Crète qu'à Stockholm… Ca ne va pas s'arranger.

Signaler Répondre

avatar
Choix cornélien le 28/08/2019 à 07:58
Sakura a écrit le 27/08/2019 à 21h52

@morale a trouver où la paix, retirer: sa plainte, ne permettra jamais à cette jeune de ne plus vivre dans l' angoisse de représailles... . Car pour info, le fait de retirer une plainte,,n a jamais empêché un salaud de recommencer.

La,seule chose qui rassure quand on est victime, c est de ne plus jamais recroiser son.agresseur.., et seul deux solutions peuvent permettre cela : la prison ou l éloignement géographique de l agresseur..

Porter plainte garanti t -il l'éloignement ou renforce t-il la vengeance? : le retrait semble penser la 2 ème hypothèse

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 27/08/2019 à 21:52

@morale a trouver où la paix, retirer: sa plainte, ne permettra jamais à cette jeune de ne plus vivre dans l' angoisse de représailles... . Car pour info, le fait de retirer une plainte,,n a jamais empêché un salaud de recommencer.

La,seule chose qui rassure quand on est victime, c est de ne plus jamais recroiser son.agresseur.., et seul deux solutions peuvent permettre cela : la prison ou l éloignement géographique de l agresseur..

Signaler Répondre

avatar
Chaque citoyen resemble à un clou... le 27/08/2019 à 18:28
ordrejuste a écrit le 27/08/2019 à 09h58

Pour une première condamnation 12 mois de prison ferme est une bonne sanction en espèrant que cette personne soit suivi pour qu'elle comprenne la portée de son acte.
Le problème que j'entrevois concerne le retrait de la plainte de la part de la victime. Je constate que c'est souvent le cas dans ce genre de circonstance. Cela est surement dû à la crainte de l'inefficacité" de la justice. Il y a surement quelque chose à faire.

Personnellement, je n'aime pas l'idée que ce type va circuler librement de nouveau parmi nous. Les monstres sont partout, on ne sait jamais quand ils vont nous attaquer comme un chien enragé...

Signaler Répondre

avatar
Chaque citoyen resemble à un clou... le 27/08/2019 à 18:27

Vive la justice américaine, infiniment mieux que la mentalité bisounours ici qui transforment tous les criminels en martyres d'une société 'injuste'.

Signaler Répondre

avatar
Question? le 27/08/2019 à 17:30

Il serait bien que les victimes maintiennent leur plainte, si l'on veut vraiment avancer

Signaler Répondre

avatar
bidonnage le 27/08/2019 à 15:15

l indemnité blague de 300€ ne sera jamais payée

pas de mandat de dépôt ni de procédure d'éloignement... en gros, la victime n a pas été respectée et ses droits a la liberté et sécurité bafoués!

les juges sont décidément toujours du coté de la racaille!!


elle en pense quoi Mme Schiapa?

Signaler Répondre

avatar
Flanqueur le 27/08/2019 à 14:41

L'homme étant condamné, pourquoi les journaux ne donnent ils pas son nom?
Quelque chose à cacher ?!?!

Signaler Répondre

avatar
morale à trouver ou la paix le 27/08/2019 à 14:38
Sakura a écrit le 27/08/2019 à 13h42

Tout le monde est outrée de la peine qu a reçu ce c...,. Et ils ont raison. Mais moi ce qui.me choque c est que la victime ait.retiré sa plainte. Merde a la fin,,il.serait peut être temps que les femmes arrêtent de trouver des excuses au salaud et aille jusqu'à au bout de leur démarche.

des représailles seraient impossibles suite à condamnation renforcée?
Punir est ce suffisant pour faire changer le comportement d'un malotru?
Vouloir faire condamner son tortionnaire est peut être une condition nécessaire pour se reconstruire et vouloir appliquer la justice mais si c'est pour vivre ensuite dans l'angoisse de représailles même si la "loi et la morale sont avec vous,l'explication du retrait de plainte est sans doute la raison :ne jamais critiquer la réaction face au vécu d'une victime

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 27/08/2019 à 13:42

Tout le monde est outrée de la peine qu a reçu ce c...,. Et ils ont raison. Mais moi ce qui.me choque c est que la victime ait.retiré sa plainte. Merde a la fin,,il.serait peut être temps que les femmes arrêtent de trouver des excuses au salaud et aille jusqu'à au bout de leur démarche.

Signaler Répondre

avatar
Ah quand même le 27/08/2019 à 13:42

Et la femme qui a retiré sa plainte... consternant.
Syndrome de Stockholm ou " j'l'ai trop dans la peau, c'est mon homme"...

Donc normal qu'elle n'ait pas pu se porter partie civile, ni toucher aucune indemnité

Signaler Répondre

avatar
Bidon le 27/08/2019 à 12:58

La justice c est du bidon pour le bas peuple ! Il faut souhaiter qu un jour les magistrats se trouvent dans la meme situation : ce sera JUSTICE !

Signaler Répondre

avatar
justice de m le 27/08/2019 à 12:00

il est donc libre
la justices réserve les sanctions lourdes uniquement pour les contribuables qui travaillent

Signaler Répondre

avatar
Juges rouges le 27/08/2019 à 11:35
MAX a écrit le 27/08/2019 à 11h19

12 mois ferme? Il ne les fera jamais depuis le passage de Mme Taubira au ministère de la justice. Toute peine égale ou inférieure à 2 ans, est aménageable...

Grâce à Mme taubira, il va pouvoir tuer sa femme peinard !!
Pas la peine de faire un grenelle des violences, la solution ce serai de les mettre à l'ombre assez longtemps pour qu'ils finissent par se marier avec le compagnon de cellule !!

Signaler Répondre

avatar
desespoir le 27/08/2019 à 11:30

Et l heureux elu est passé ou il a pris la fuite? la poudre d escampette??

Signaler Répondre

avatar
MAX le 27/08/2019 à 11:19

12 mois ferme? Il ne les fera jamais depuis le passage de Mme Taubira au ministère de la justice. Toute peine égale ou inférieure à 2 ans, est aménageable...

Signaler Répondre

avatar
tarte le 27/08/2019 à 11:12

En tôle, il va pouvoir uriner avec ses nouveaux copains

Signaler Répondre

avatar
La violence au masculin le 27/08/2019 à 11:06

Peine minable. Pourquoi cet individu a t'il le droit de revenir vivre parmi nous dans 1 an ? Pourquoi a t'il le droit de vivre tout court ?
Quel est le message envoyé a toutes les femmes battues qui retirent leur plaintes a chaque fois parce qu'elles sont terrorisées ?
Aucune protection ou prise en charge psychologique pour lui expliquer qu'elle a parfaitement le droit d'aimer un autre homme, que ça fait parti de la vie ?

Ces hommes violent devraient être exilés sur une île pour nous protéger. Mais même comme ça je ne vois pas l’intérêt de les garder en vie.

Signaler Répondre

avatar
Gldg le 27/08/2019 à 11:01

Elle a retiré sa plainte donc elle n'est pas concerné par les indemnités, pas les policiers qui eux ont du la maintenir je pense

Signaler Répondre

avatar
et en même temps le 27/08/2019 à 10:02

Il urine et filme son agression. Un petit kéké qui a été abandonné par sa maman !

Signaler Répondre

avatar
ordrejuste le 27/08/2019 à 09:58

Pour une première condamnation 12 mois de prison ferme est une bonne sanction en espèrant que cette personne soit suivi pour qu'elle comprenne la portée de son acte.
Le problème que j'entrevois concerne le retrait de la plainte de la part de la victime. Je constate que c'est souvent le cas dans ce genre de circonstance. Cela est surement dû à la crainte de l'inefficacité" de la justice. Il y a surement quelque chose à faire.

Signaler Répondre

avatar
Pouff le 27/08/2019 à 09:54

300euro pour la police et la victime qui a subie de grave faits pas 1euro ? Est-ce normal ?

Signaler Répondre

avatar
soverp le 27/08/2019 à 09:40

La justice ne fait rien pour cette femme. La condamnation pour ce récidiviste est nulle. A quand le 3 eme round ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.