Reims-OL féminin : une attaque toujours inspirée mais une défense friable (3-8)

Reims-OL féminin : une attaque toujours inspirée mais une défense friable (3-8)
Photo d'illustration - LyonMag

Ce samedi, l’OL féminin affrontait Reims en Champagne. Et les joueuses de Jean-Luc Vasseur ont ramené une victoire acquise sur un score assez inhabituel.

Si l’attaque menée par Ada Hegerberg, auteure d’un triplé, a été inspirée comme à son habitude, la défense a fait preuve dune friabilité étonnante face à une équipe loin du niveau de Paris ou de Montpellier.


Delphine Cascarino, Wendie Renard, Amandine Henry, Amel Majri et Eugénie Le Sommer sont les autres buteuses du jour côté lyonnais pour atteindre le score de 8-3.

Car l’OL féminin a encaissé 3 buts qui ont fait enrager l’entraîneur. “Je regarde les trois buts encaissés. Ça fait désordre sur l’ensemble de notre prestation. On verra ça à tête reposée pour pouvoir tout analyser calmement. Ça fait un peu tâche par rapport à notre match. On doit aborder les prochains rendez-vous avec plus de motivation et de concentration mais je ne me fais aucun souci là-dessus”, a indiqué Jean-Luc Vasseur tandis qu’Amandine Henry abondait dans son sens : “À nous de faire plus attention pour ne pas que cela se répète”.

Tags :

ol féminin

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Kabea le 10/09/2019 à 20:16

Il est normal pour une équipe professionnelle de foot ball quelle soit fille ou garcon d'analyser les buts encaissés quelque soit le resultat et le score .

Signaler Répondre

avatar
zied3 le 08/09/2019 à 13:24

Comment attirer les foules ? au bout de 4mn de jeu , il y avait déjà , 3/0 pour l 'OL , paraît-il ?
Pas assez de résistance et un jeu banal ; bof !

Signaler Répondre

avatar
Mô viette le 08/09/2019 à 11:18

Allez...pour une fois qu elle prenne 3 buts....on retient que ca...ah le journalisme a la francaise...

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 08/09/2019 à 11:13

Elles ont bien le droit d’avoir un coup de mou, non ? Je pense que les réflexions de DIACRE ont peut être effrite leur moral

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.