Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Une ex-employée fait condamner le Mac Donald’s de Belley

Cette équipière, employée de 2004 à 2008, avait saisi le conseil des prud’hommes afin de réclamer le paiement du temps d’attente aux fermetures du restaurant.
Pour respecter la procédure du Mac Donald’s, l’employée assurait attendre parfois plus de deux heures après avoir fini son travail. La cour d’appel de Lyon a condamné le restaurant de l’Ain à reverser à la plaignante 648 euros de rappel de salaire ainsi que 1 000 euros de dommages et intérêts. Le restaurant n’a pas contesté cette décision et a renoncé à un pourvoi en cassation.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.