La reconstitution du meurtre du petit Valentin dans l’Ain

L’enfant de 11 ans a été tué en juillet dernier d’une quarantaine de coups de couteau alors qu’il se baladait en vélo à Lagnieu. L’opération s’est déroulée pendant plus de 3 heures, en présence de la famille de la petite victime. 150 gendarmes étaient mobilisés pour sécuriser la zone. Stéphane Moitoiret, l’assassin présumé était présent, tout comme sa compagne, soupçonné de complicité. Selon la Procureure de la République de Bourg-en-Bresse, les deux individus ont participé à la reconstitution. Tout deux restent sur leurs positions, et Stéphane Moitoiret nie toujours avoir participé au meurtre. Une troisième expertise doit avoir lieu pour déterminer sa responsabilité. Il y a quelques jours, un collège d’expert a déclaré Stéphane Moitoiret pénalement irresponsable.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.