En semi-liberté, il rentre au centre pénitentiaire sous l’empire du cannabis

En semi-liberté, il rentre au centre pénitentiaire sous l’empire du cannabis
Photo d'illustration - LyonMag

Le 12 septembre dernier, un groupe de policiers repère un individu en train de rouler un joint à Villefranche-sur-Saône.

L’homme le fume puis prend le volant. Quelle ne fut la surprise pour les fonctionnaires de le voir prendre la direction du centre pénitentiaire…

Car le jeune Caladois est en semi-liberté. Interpellé sous l’empire du stupéfiant, il a été jugé ce vendredi par le tribunal de Villefranche. Plutôt que de fumer de la drogue, il aurait dû être en train de travailler ou de se former.

Le procureur a requis 6 mois de prison ferme. Une peine que le prévenu a reçu, car les juges ont suivi les réquisitions du ministère public.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Maux Viet. le 15/09/2019 à 18:06
Mô viette a écrit le 15/09/2019 à 12h13

Article sans interet

À ton image.

Signaler Répondre

avatar
Police coupable le 15/09/2019 à 16:40
Logique a écrit le 15/09/2019 à 12h16

Ah bon maintenant la police voit un individu fumé un joint et le laisse partir au volant ? Il attendait peut être qu'il provoque un accident qu'il fasse une victime voir même mettre une famille en deuil et après on aurait dit la police est arrivé très rapidement sur lieux félicitations à eux c'est sa ?

Hier plusieurs voitures de pandores en plein centre de Lyon, face à la Bourse. Se pointe une sorte de quad pétaradant très fort. Évidemment, le contrevenant a poursuivi sa route : il ne voulaient chopper que des gilets jaunes voyons.

Signaler Répondre

avatar
Logique le 15/09/2019 à 12:16

Ah bon maintenant la police voit un individu fumé un joint et le laisse partir au volant ? Il attendait peut être qu'il provoque un accident qu'il fasse une victime voir même mettre une famille en deuil et après on aurait dit la police est arrivé très rapidement sur lieux félicitations à eux c'est sa ?

Signaler Répondre

avatar
Mô viette le 15/09/2019 à 12:13

Article sans interet

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.