Un OL à l’ouest concède le nul à Brest (2-2) - VIDEO

Lyon a encore affiché des lacunes dans la distribution et le marquage.

Un OL à l’ouest concède le nul à Brest (2-2) - VIDEO
Photo d'illustration - LyonMag.com

Incapable de tenir le score, Lyon aurait pu être plus sévèrement puni. Ce mercredi, à l’occasion de la 7e journée de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais a été tenu en échec sur la pelouse de Brest (2-2).

L’OL, qui évolue en 4-2-3-1 avec Traoré en meneur de jeu, montre un bien pale visage en première période. Les hommes de Sylvinho passent peu par le milieu de terrain, privilégiant le jeu direct. Mais les transitions sont brouillonnes. Pire encore, la défense inquiète, manquant ses relances et éprouvant d’énormes difficultés à défendre sur des Brestois ambitieux.

Mais un petit Lyon, même à côté de la plaque, peut s’appuyer sur un homme en forme à l’extérieur : Moussa Dembélé. L’attaquant espoir joue les renards des surfaces et profite d’une perte de balle de la défense brestoise, bien aidée par Terrier, pour ajuster Larsonneur d’un plat du pied (0-1, 28e).

Mais à peine le temps de retrouver son camp que les Lyonnais se remettent en danger, et la réaction Brestoise est immédiate. Après un dégagement de Tete, Court hérite du ballon et profite de l’absence de marquage pour centrer. Charbonnier laisse passer le ballon et trompe par la même occasion Lopes (1-1, 29e).

Brest continue son pressing mais s’expose. En face, Lyon tente de reprendre l’avantage et Traoré (35e) voit sa tête effleurer le poteau avant de sortir. Lyon retourne au vestiaire et sait qu’il doit montrer un visage plus séduisant.

Le spectre d’Amiens

À la reprise, les places sont interchangées en attaque. Terrier est replacé au centre, Cornet à gauche et Traoré à droite. Mais le jeu n’en est pas pour autant de meilleure qualité. Les joueurs manquent toujours autant de précision dans les 35 derniers mètres. Mais à défaut de se montrer dangereux, Lyon a un peu plus la maitrise du ballon.

Alors que Dembélé était l’homme fort du premier acte côté l’OL, c’est Tousart qui s’est montré à son avantage en seconde période. Après avoir tenté sa chance à deux reprises de l’extérieur de la surface, il se mue en buteur. Le milieu récupère le ballon plein axe et sert Cornet, qui crochète Castelletto et glisse le ballon sous le gardien (1-2, 69e).

Memphis apporte un renouveau offensif mais Lyon continue de subir. Le scénario d’Amiens pointe alors le bout de son nez et finit par arriver. Servi dos au but, Court se retourne instantanément et s’offre un doublé du pied gauche (2-2, 85e). C’est le troisième but encaissé dans le dernier quart d’heure de jeu pour l’OL, le troisième qui fait perdre des points. Sylvinho cherchait à retrouver de la confiance, il n’a fait qu’amplifier les inquiétudes émises envers son équipe.

Ce match nul ne fait bien évidement pas les affaires de l’OL. Le club est actuellement 10e, à quatre points du podium. Brest remonte à la 13e place. Lyon, au bord de la crise, doit vite réagir. Prochaine rencontre ce samedi avec la réception de Nantes (4e).

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
2020 Votez et virez les le 27/09/2019 à 11:27
antirépublicain ou pas ? a écrit le 27/09/2019 à 10h47

comme les impots financent de nombreuses infrastructures et subventionnent de nombreuses associations ou autres...
que bon nombre apprécie ou pas...mais c'est la démocratie..
vous avez une drole approche de la république...
Parfois vous vous en servez parfois vous la combattez. mettez vous d'accord au moins...
alors la c'est le sumhummm...

Non ce n'est pas la vraie démocratie , c'est l’oligarchie ...c'est pas parce qu'on vous dit que le soleil est bleu qu'il faut le croire...

Signaler Répondre

avatar
antirépublicain ou pas ? le 27/09/2019 à 10:47
2020 Votez et virez les a écrit le 27/09/2019 à 09h42

la puissance publique(les contribuables) a injecté 200 millions d’euros pour financer son accessibilité au stade privé ...hummm

comme les impots financent de nombreuses infrastructures et subventionnent de nombreuses associations ou autres...
que bon nombre apprécie ou pas...mais c'est la démocratie..
vous avez une drole approche de la république...
Parfois vous vous en servez parfois vous la combattez. mettez vous d'accord au moins...
alors la c'est le sumhummm...

Signaler Répondre

avatar
2020 Votez et virez les le 27/09/2019 à 09:42
Cycy69 a écrit le 26/09/2019 à 21h03

Ol est privé.
Si vous parlez du stade, oui il a fait parler de Lyon

la puissance publique(les contribuables) a injecté 200 millions d’euros pour financer son accessibilité au stade privé ...hummm

Signaler Répondre

avatar
ANNIE 69006 le 27/09/2019 à 09:31
Cycy69 a écrit le 26/09/2019 à 21h03

Ol est privé.
Si vous parlez du stade, oui il a fait parler de Lyon

Toi, manifestement, tu n'as tout suivi !
ou bien, plutôt, tes rares neurones sont à l'étroit, le ballon prend toute la place et ça gêne pour réfléchir

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 26/09/2019 à 22:34

Le chevrier devrait fouetter plus fort son troupeau.

Signaler Répondre

avatar
Cycy69 le 26/09/2019 à 21:03
HONTE a écrit le 26/09/2019 à 11h37

aaahhhh : le fameux rayonnement lyonnais qu'on nous vendait pour piller les contribuables lyonnais

Ol est privé.
Si vous parlez du stade, oui il a fait parler de Lyon

Signaler Répondre

avatar
Valere le 26/09/2019 à 14:30

Aucun mouvement, aucun esprit d'équipe, aucune envie, aucune hargne, aucun amour du maillot ! A croire que l'entraîneur ne parle pas francais !! Sylvinho, prepare tes valises, les bresiliens ne sont pas bons pour eteindre les incendies et là la maison OL brûle.

Signaler Répondre

avatar
zied3 le 26/09/2019 à 12:31

On avait pris un Paris ; on a pris un Brest =
On a "dégusté " un PARIS - BREST !!!!!!
Une équipe de l'OL , digne d'une 10 , 12 eme place !
ça sent le crâmé , Silvinho !

Signaler Répondre

avatar
HONTE le 26/09/2019 à 11:37

aaahhhh : le fameux rayonnement lyonnais qu'on nous vendait pour piller les contribuables lyonnais

Signaler Répondre

avatar
à l'Ouest rien de nouveau le 26/09/2019 à 11:36
axel a écrit le 25/09/2019 à 21h21

a l'ouest , le.titre est bien choisi tonnerre de Brest !

bravo !

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 26/09/2019 à 09:18

Misère de misère équipe de mercenaires la pillule va être difficile à avaler et pour les supporters bon courage car la saison comme je l ai dit va être catastrophique !
Tiens au fait pourquoi ne pas faire jouer la réserve pendant qu on y est peut être que la remontada va se faire grâce a eux !!!
Bref virer ces mercenaires ainsi que celui que l on attendait comme le messie !!!

Signaler Répondre

avatar
OL 1995 le 26/09/2019 à 07:05

ca va faire du bien de se remettre en question.
7ans de niveau mediocre.
le recrutement doit etre a la hauteur de l'ambition
et le niveau de motivation a la hauteur de leur salaire

prefère voir l'equipe 2 que des mercenaires pareil

Signaler Répondre

avatar
mdr le 26/09/2019 à 05:29

c est quoi cette composition d équipe???? traore en10???? du jamais vu encore!!!Anderson incapable de relancer correctement,aucune envie, aucuns mouvements,aucun jeu tactique,des joueurs surcotés!!!! redescendez de votre planète le staff technique(??????)

Signaler Répondre

avatar
Hamed le 26/09/2019 à 01:04

au secours president !

Signaler Répondre

avatar
sylvinul ! le 26/09/2019 à 01:01

tout est dit ....une equipe de moitié de tableau a vomir !

Signaler Répondre

avatar
bernd le 25/09/2019 à 22:00

match indigeste. J'ai honte pour Silvino et Thiago Mendes. Je rajouterai Traore dans le trio !

Signaler Répondre

avatar
Vrille le 25/09/2019 à 21:23

on a joué comme des chevres . Je n'ai jamais vu ça. la faute à Silvino et à Mendes. Ce dernier est un imposteur et c'est lui qui apporte aucun liant entre atraque et defense

Signaler Répondre

avatar
Aladin le 25/09/2019 à 21:23

Il sont à leur place en milieux de tableau

Signaler Répondre

avatar
axel le 25/09/2019 à 21:21

a l'ouest , le.titre est bien choisi tonnerre de Brest !

Signaler Répondre

avatar
cassandre le 25/09/2019 à 20:58

Je mets une piece sur la demission de Sylvinho avant la mi octobre, seul moyen de sauver les miches de Juninho...

Signaler Répondre

avatar
sdm le 25/09/2019 à 20:53

Au secours!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.