Beaujolais : des coups de pantoufle à sa belle-fille turbulente

Beaujolais : des coups de pantoufle à sa belle-fille turbulente
Photo d'illustration - LyonMag

En mai dernier, un habitant de Villefranche-sur-Saône a mal réagi avec la fille de sa compagne.

En apprenant qu’elle avait un comportement agité à l’école, il l’avait frappée à plusieurs reprises avec sa pantoufle. C’est la maîtresse qui avait attiré l’attention des services sociaux le lendemain en découvrant les hématomes de l’enfant de 8 ans sur son visage et ses jambes.

Jugé cette semaine, le beau-père, qui passait pour la première fois devant le tribunal correctionnel caladois, a écopé de 4 mois de prison avec sursis et devra verser à sa victime 500 euros au titre du préjudice moral.

Le prévenu avait révélé avoir demandé pardon à sa belle-fille, excuses acceptées par l’enfant comme l’attestait un courrier de l’association Enfance et partage.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ciboul le 13/10/2019 à 13:32

Je plains les enfants de gilets jaunes

Signaler Répondre

avatar
Zig le 13/10/2019 à 08:43
Marguerie a écrit le 12/10/2019 à 16h41

Comment dire aux professeurs , de ne jamais dire sur le trottoir : votre enfant a été pénible .... ce n'est pas constructif , et même dangereux ... Le parent qui sort du travail et qui entends Ca sur le trottoir : qui sait comment il va réagir ?
Ceci dit , des coups avec une pantoufle , ça reste de la violence ...

C'est vrai quoi, après une journée de dur labeur, l'adulte n'a qu'une envie, s'affaler dans son fauteuil devant sa TV avec une bière.

Mais il y a les mioches agités , et les instits qui s'en plaignent:
"... Le parent qui sort du travail et qui entends Ca sur le trottoir : qui sait comment il va réagir ?... ".

On ne devrait plus faire de mioches, ou d'instituteurs, ou les 2!

Signaler Répondre

avatar
Marguerie le 12/10/2019 à 16:41

Comment dire aux professeurs , de ne jamais dire sur le trottoir : votre enfant a été pénible .... ce n'est pas constructif , et même dangereux ... Le parent qui sort du travail et qui entends Ca sur le trottoir : qui sait comment il va réagir ?
Ceci dit , des coups avec une pantoufle , ça reste de la violence ...

Signaler Répondre

avatar
Mô viette le 12/10/2019 à 13:30

Jai des gosses....et j leur ai deja bottez le derriere quand il m ont poussé a bout....mais comment tu peut taper un enfant sur le visage ou lui laissez des marques ????!!!! C est horrible ....

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 12/10/2019 à 13:16

Pour laisser des marques’, la semelle devait être plutôt dure.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.