Prison avec sursis pour avoir sorti un cutter lors d’un match de foot à Villefranche-sur-Saône

Prison avec sursis pour avoir sorti un cutter lors d’un match de foot à Villefranche-sur-Saône
Le stade Armand-Chouffet, où le supporter avait envahi la pelouse - LyonMag

Début octobre, un habitant de Meyzieu a été jugé et condamné.

Pour avoir sorti un cutter sur la pelouse d’Armand-Chouffet à Villefranche-sur-Saône, le quadragénaire a écopé d’un mois de prison avec sursis et d’une amende de 150 euros.

Il a expliqué aux juges avoir réalisé un pari, celui d’entrer sur la pelouse pendant un match du FCVB. C’était le 19 mai 2018, face à Schiltigheim, à l’occasion du dernier match de la saison. C’est au moment d’être appréhendé par un stadier que le Majolan avait dégainé son cutter, parce qu’il avait paniqué selon lui.
La rencontre avait été arrêtée quelques minutes, le temps de permettre son interpellation.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ursul le 20/10/2019 à 10:39

Inadmissible de condamner ce gentil supporter qui tentait gentiment de gagner un gentil pari.

Signaler Répondre

avatar
Turfu le 20/10/2019 à 09:20
Clémentine Hautaine a écrit le 19/10/2019 à 21h06

C'est de la faute du Stadier ! Il a fait peur à ce sympathique SDF !

Match amateur(pas de stadier).et qui t as dit que c etait un sdf,cervelle de genisse!!!

Signaler Répondre

avatar
Gégé69400 le 20/10/2019 à 01:00

J étais sur place et il a brandit son cutter. Heureusement la Police Municipale l'à interpellé avec beaucoup de professionnalisme et très rapidement.

Signaler Répondre

avatar
Clémentine Hautaine le 19/10/2019 à 21:06

C'est de la faute du Stadier ! Il a fait peur à ce sympathique SDF !

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 19/10/2019 à 20:45

Décidément il y en a qui ne save plus quoi faire pour se faire !!!!!
Ah oui on est en 2019 !!!

Signaler Répondre

avatar
moi le 19/10/2019 à 14:42

Amende 150 euro ce ne sont même pas le prix des frais de justices

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.