Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’artificier de la branche lyonnaise d’Action directe va bénéficier d’un régime de semi-liberté

Max Frérot a été condamné il y a 20 ans, en 1989, à la réclusion criminelle à perpétuité par la Cour d’Assises du Rhône.
Max Frérot a été condamné pour une trentaine de hold-up et trois meurtres dans la région lyonnaise. Il avait été arrêté 2 ans auparavant dans un parking souterrain de la Part-Dieu. En 1992, il avait de nouveau été condamné à la perpétuité pour un attentat commis en 1986 à Paris qui avait entraîné la mort d'un policier. Max Frérot bénéficiera du régime de semi-liberté à compter de mardi prochain pour une durée d'un an. A l'issue de cette période probatoire, il pourra prétendre à une éventuelle libération conditionnelle.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.