Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Alain Mérieux - LyonMag

Gérard Collomb et Alain Mérieux fâchés à cause de la guerre avec David Kimelfeld ?

Alain Mérieux - LyonMag

Depuis des semaines, la ville de Lyon bruisse du méchant coup de froid qui se serait abattu sur les relations entre Gérard Collomb et Alain Mérieux.

Voilà qui tombe particulièrement mal pour le maire de Lyon, qui vise la présidence de la Métropole en mars 2020. Car depuis sa première élection à l'Hôtel de Ville en 2001, Gérard Collomb a pu compter sur le soutien bienveillant du richissime industriel lyonnais. A Lyon, c'est le genre de parrainage qui vous ouvre tout grand les portes du patronat local.

 

Pourtant, au départ, rien ne semblait prédestiner les deux hommes à travailler main dans la main. Proche de Jacques Chirac, Alain Mérieux n'a jamais été séduit par la gauche en général et les socialistes en particulier. En outre, il n'a pas oublié que lors de la crise de 1998 à la Région Rhône-Alpes, Gérard Collomb n'hésita pas à le mettre publiquement et violemment en cause après son élection comme 1er vice-président de Charles Millon avec les voix des élus Front National.

 

Il est vrai que tout cela est aujourd'hui de l'histoire ancienne que chacun s'est empressé d'oublier. Les deux hommes avaient choisi de jeter la rancune à la rivière pour travailler de concert dans l'intérêt de l'agglomération lyonnaise.

 

Mais si l'on en croit les confidences de certains responsables politiques, le refroidissement qui n'a rien de politique est intervenu à la fin de l'été, en pleine canicule.

 

Ceux qui connaissent Alain Mérieux savent qu'il est impliqué dans le domaine humanitaire. Au chapitre de ses projets, il avait quelques idées quant à l'utilisation qui aurait pu être faite des locaux de Sernam dans le 7e arrondissement de Lyon. Propriétaire des bâtiments qui s'étendent sur pas moins de 30 000 m2, la SNCF n'a pas de solution à court terme pour ce site. Lequel intéresse la Métropole de Lyon qui envisage d'y réaliser une opération d'urbanisme transitoire, un sujet qui tient particulièrement à coeur de David Kimelfeld. Un appel à projets a même été lancé.

 

Et c'est donc dans cette optique qu'Alain Mérieux a proposé à travers "L'Entreprise des Possibles" la création de logements qui permettraient d'accueillir des SDF en phase de retour à l'emploi. Mais aussi des jardins partagés, une épicerie solidaire et des ateliers de réinsertion.

 

En privé, certains n'hésitent pas à expliquer que la guerre que se livrent Collomb et Kimelfeld a eu raison de ce projet. Car le maire de Lyon le bloquerait, sous prétexte qu'il est soutenu par le président de la Métropole. "Faux", répondent les principaux intéressés interrogés sur le sujet.

 

Et dans l'entourage d'Alain Mérieux, on souligne qu'aucun blocage n'a été effectué, mais qu'il s'agit d'un "projet long et complexe qui concerne des partenaires publics et privés".

Gérard Collomb lui assure n'avoir jamais "vu de projet" pour les locaux de Sernam, et qu'il doit prochainement rencontrer Alain Mérieux, pour notamment évoquer ce sujet.

 

Comme souvent à Lyon, c'est dans la discrétion des salons que se règle ce genre de problèmes.

On parie que sitôt les élections de mars terminées, on reparlera très vite de ce dossier. Il serait effectivement étonnant qu'au moment où l'on cherche désespérément des locaux pour diverses activités sociales, les 30 000 m2 de la rue Raoul-Servant ne soient pas valorisés pendant toute une décennie.


Commentaires 4

Déposé le 06/11/2019 à 16h27  
Par Non à LaRem Citer

LOL
C'est surement la faute de la SNCF !!!

Déposé le 04/11/2019 à 21h05  
Par No way Citer

peuple bouffon a écrit le 04/11/2019 à 09h28

Collomb et Kimelfeld, stop aux turpitudes et aux egos qui ralentissent les projets et mettent en péril l'avenir de la cité et de la métropole.
Ils jonglent et jouent avec nos impôts comme si le contribuable était un pion et mêm une marionnette.
Nous sommes à un stade de nausées insupportable
Finalement, Kimelfeld et Collomb c'est "bonnet blanc et blanc bonnet" et le peuple de lyon n'est pas leur bouffon !

C'est ahurissant de voir à quel point ils ne sont même pas conscients d'être devenus haïssable ,ni à quel point le citoyen lambda ne les supporte plus.

Déposé le 04/11/2019 à 09h28  
Par peuple bouffon Citer

Collomb et Kimelfeld, stop aux turpitudes et aux egos qui ralentissent les projets et mettent en péril l'avenir de la cité et de la métropole.
Ils jonglent et jouent avec nos impôts comme si le contribuable était un pion et mêm une marionnette.
Nous sommes à un stade de nausées insupportable
Finalement, Kimelfeld et Collomb c'est "bonnet blanc et blanc bonnet" et le peuple de lyon n'est pas leur bouffon !

Déposé le 04/11/2019 à 09h17  
Par eh bein ! Citer

il y a une erreur dans votre article, je ne vois pas en quoi colon est ou fut un homme politique de gauche !

un milliardaire héritier n'aura jamais d'accointance avec la gauche. Il peut s’accommoder de l’extrême droite du moment qu'elle discipline le "bas peuple".

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.