Rhône : intoxiqués au monoxyde de carbone à cause de leur groupe électrogène

Rhône : intoxiqués au monoxyde de carbone à cause de leur groupe électrogène
Photo d'illustration - LyonMag

Après plusieurs jours privée d’électricité, une famille habitant la Chapelle-sur-Coise a décidé de prendre les choses en main et d’acheter un groupe électrogène.

Mais en le branchant samedi soir dans le sous-sol de leur maison touchée par les fortes chutes de neige de jeudi, les habitants ont failli signer leur arrêt de mort. Un groupe électrogène s’installe obligatoirement en extérieur, pour éviter ce qui s’est produit inévitablement : une intoxication au monoxyde de carbone pour la mère et ses deux enfants majeurs.

Victimes de nausées et de maux de tête, ils ont prévenu les secours à temps et ont été hospitalisés à Lyon-Sud pour être réoxygénés de justesse.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zoup le 18/11/2019 à 08:49
Zig a écrit le 17/11/2019 à 17h49

En principe, tout le monde se doute que c'est dangereux non ?

C'est comme laisser tourner son moteur de voiture dans le garage sous la maison.

Bon, plus de peur que de mal, c'est déjà ça !

on leur dit tellement dans les publicités que la voiture c'est naturel, que le moteur c'est puissant et les climato-sceptiques que l'homme n'a aucune influence sur son environnement, que bon nombre d'ignorants croit que les moteurs à pétroles ne polluent pas.

civilisation dégénérée à force de manque de connaissances car trop en prise avec le commerce.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 18/11/2019 à 08:17
vive la France 69 a écrit le 18/11/2019 à 08h04

Pauvre France !Et pourtant,les recommandations sont écrites en gros,concernant l'interdiction de faire fonctionner ces engins en dehors d'un local fermé ! C'est un ex sapeur pompier sui vous le répère

Pauvre France:
Si même les pompiers le disent !

"interdiction de faire fonctionner ces engins en dehors d'un local fermé !" (en français dans le texte).

C'est l'asphyxie (même celle du moteur) assurée.

Signaler Répondre

avatar
vive la France 69 le 18/11/2019 à 08:04

Pauvre France !Et pourtant,les recommandations sont écrites en gros,concernant l'interdiction de faire fonctionner ces engins en dehors d'un local fermé ! C'est un ex sapeur pompier sui vous le répère

Signaler Répondre

avatar
Zig le 17/11/2019 à 17:49

En principe, tout le monde se doute que c'est dangereux non ?

C'est comme laisser tourner son moteur de voiture dans le garage sous la maison.

Bon, plus de peur que de mal, c'est déjà ça !

Signaler Répondre

avatar
valentin le 17/11/2019 à 17:34

quel drame ! Le monoxyde de carbone (CO) est le gaz asphyxiant le plus fréquemment rencontré ; il est incolore, inodore et très toxique. Le CO est issu de toutes les combustions incomplètes et notamment celles des installations de chauffage mal entretenues, des moteurs à combustion (par exemple gaz d’échappement dans un garage). Le CO est aussi une cause majeure de la toxicité des fumées d’incendies. Pour complément : " La prévention des risques des gaz asphyxiants " : http://www.officiel-prevention.com/protections-individuelles/les-voies-respiratoires/detail_dossier_CHSCT.php?rub=91&ssrub=127&dossid=577

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 17/11/2019 à 12:12

Le monoxyde de carbone reste un tueur sournois et silencieux. Il faut toujours bien vérifier son matériel et les conditions d'utilisation ! Ça sauve des vies.

Signaler Répondre

avatar
Ouf! le 17/11/2019 à 10:55

oif ils ont été sauvés, tant mieux, mais on ne donne pas de notice explicative de fonctionnement et emploi de ce matériel? car par ignorance on peut mal le positionner...cequi arriva..alors attention

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.