Vénissieux : elle vient clamer l’innocence de son mari violent au tribunal

Vénissieux : elle vient clamer l’innocence de son mari violent au tribunal
Photo d'illustration - LyonMag

Vendredi, c’était un nouveau cas de violence conjugale qui était jugé au tribunal correctionnel de Lyon.

Le 11 novembre dernier, les policiers étaient intervenus le soir au domicile d’un couple de Vénissieux. La femme avait dénoncé des violences dont elle portait encore les stigmates sur son visage et son mari avait filé en prison.

Mais à l’occasion de l’audience de cette semaine, la victime s’était invitée dans la salle des comparutions immédiates pour réclamer la libération de son bourreau, allant jusqu’à hurler qu’il était innocent et que c’est elle qu’il fallait mettre en prison à sa place. Car ce serait elle la personne violente dans ce couple...

Atterrés, la présidente du tribunal a fustigé son changement de version et a tout de même condamné le mari à 4 mois de prison avec sursis, accompagnés d’un stage de sensibilisation.

Le couple vénissian a donc pu se reformer à l'issue du jugement. Pour le meilleur et pour le pire ?

X
22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pas facile de décider le 15/12/2019 à 18:34

Je n’aimerais pas être à la place du juge qui doit prendre une décision. Et encore moins à la place de la dame dont on peut supposer être sous la domination psychologique de son mari.

Signaler Répondre

avatar
Kikou le 15/12/2019 à 17:04
catho a écrit le 15/12/2019 à 08h55

c'est le complexe de Stockholm.........

Syndrome de Stokholm ...

Signaler Répondre

avatar
Mercredi le 15/12/2019 à 16:30

Quand il vas sortir de prison il vas lui faire pire qui sait peut-être la morgue l'attends !! Pauvre madame

Signaler Répondre

avatar
Larem le 15/12/2019 à 14:08
Gyyuuiiki a écrit le 15/12/2019 à 08h44

Encore une qui a peur de son mari elle va encore ramasser et il va l envoyer à la morgue franchement elle a du courage cftte pauvre femme moi je comprends pas qu flle réagisse comme ça moi j ai quitté mon ex pour ça et il y a 20 ans les femmes n avaient pas les mêmes droits qu aujourd hui c est triste pour elle on connaît la fin...

Quand on est smicard, on divorce pas

Signaler Répondre

avatar
Nounours69 le 15/12/2019 à 11:34

Madame il ne changera pas.vous avez pris sa défense donc pour lui maintenant c'est normale tous le mal qu'il vous fait.dans sa tête il sait que vous allez lui pardonner donc c'est une histoire sans fin.4 mois de surcis pourquoi ? Parce madame aime cette vie ou a juste besoin d'aide.bon courage pour la suite des episodes

Signaler Répondre

avatar
Ange 26 le 15/12/2019 à 09:44

Elle devrait faire une thérapie . Aujourd'hui on quitte ce genre de bourreau.Sa ne mène pas vers le haut.

Signaler Répondre

avatar
yfoyaka le 15/12/2019 à 08:58

Certainement qu'elle c'est rendue que son ménage allait etre brisé d'autant plus si il y a des enfants et se trouver sans le salaire du mari le choix est fait et puis elle se dit que la sanction du tribunal va le faire tenir tranquille je lui souhaite d'avoir raison mais j'en doute .Un chien qui a mordu mords toujours

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 15/12/2019 à 08:58

Comme dit le proverbe ( qui aime châtie bien) amen

Signaler Répondre

avatar
catho le 15/12/2019 à 08:55

c'est le complexe de Stockholm.........

Signaler Répondre

avatar
Gyyuuiiki le 15/12/2019 à 08:44

Encore une qui a peur de son mari elle va encore ramasser et il va l envoyer à la morgue franchement elle a du courage cftte pauvre femme moi je comprends pas qu flle réagisse comme ça moi j ai quitté mon ex pour ça et il y a 20 ans les femmes n avaient pas les mêmes droits qu aujourd hui c est triste pour elle on connaît la fin...

Signaler Répondre

avatar
Charlots que tu es le 15/12/2019 à 08:19
maumo a écrit le 14/12/2019 à 16h31

comment se prénomme ce venissien ?

1 femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son mari, en France...et c'est en net augmentation cette année et tu fais le malin en demandant le prénom du bonhomme. Allez fermes ta bouche et vas boxer ta femme au lieu de faire le malin,vieux clown !

Signaler Répondre

avatar
vive moi ! le 15/12/2019 à 05:52

Encore une qui perd la boule !

Signaler Répondre

avatar
Voisin d'en face le 15/12/2019 à 00:53

Stop à la psychologie a trois balles! Dans 9 cas sur 10 ce sont des couples ou seul le mari travaille, ou au moins fournit la plus grosse part du budget. Le message passé a la femme est simple et clair : "tu retires ta plainte où je te vire". On en a même vu tenter dé retirer leur plainte pour tentative d'homicide !

Signaler Répondre

avatar
Hermine le 14/12/2019 à 19:01

la chanson est de Boris Vian.

Signaler Répondre

avatar
Petite analyse le 14/12/2019 à 18:44

Eh oui un classique... la femme battue a souvent une enfance avec un père violent avec sa femme, elle recherche inconsciemment à reproduire le modèle.
Plus "l'idéal" de l'homme-dominant, du mâle alpha, qui a toujours du succès auprès de ces dames. Car rassurant en tant que mâle protecteur pour elle et leur progéniture.

Alors on reproduit le modèle, et même si on en souffre on vient le défendre au tribunal.

A moins d'une très bonne psychothérapie, c'est irremédiable...

Signaler Répondre

avatar
Maso le 14/12/2019 à 17:41

Ouiiiiiiii fais moi mal....

Signaler Répondre

avatar
Achille le 14/12/2019 à 16:49

L'amour est aveugle, et le mariage rend la vue... Mais pas dans ce cas là.

Signaler Répondre

avatar
Oups le 14/12/2019 à 16:48

qui a le droit ... qui a le droit de immiscer dans la vue privée d'un couple consentant ?!

Signaler Répondre

avatar
Nawak le 14/12/2019 à 16:44

4 mois avec sursis... Pfuuu, autant ne pas le juger.

Signaler Répondre

avatar
maumo le 14/12/2019 à 16:31

comment se prénomme ce venissien ?

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 14/12/2019 à 15:20

L'amour est aveugle : "Surtout, ne faites pas de mal à mon mari".

Signaler Répondre

avatar
Hou... le 14/12/2019 à 14:27

...fais moi mal, car: les coups,oui quant ils vous arrivent..oh oui, oui ça fait mal..chanson de Johnny..ajoutez le fouet et cette dame parait maso non?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.